Une étrange illusion fait oublier aux gens où sont leurs dents

Recherches https://live.staticflickr.com/65535/48328708027_1d83188a46_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/48328708027_1d83188a46_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/07/20/une-etrange-illusion-fait-oublier-aux-gens-ou-sont-leurs-dents/#respond
478

une-étrange-illusion-dents

Votre bouche pourrait ne pas être là où vous le pensez. C’est une étrange illusion qui incite les gens à penser que leurs dents sont plus proches de leur cou qu’en réalité, et cela montre que nos perceptions corporelles sont facilement influencées.

Une expérience avec de fausses dents

Davide Bono et Patrick Haggard de l’University College London ont développé cette expérience inspirée de l’illusion de la main en caoutchouc, une célèbre illusion en psychologie dans laquelle le participant croit qu’ils ont une main en caoutchouc.

Dans l’expérience de Bono et Haggard, le participant portait un bandeau sur les yeux et a posé sa tête sur une mentonnière. On lui a dit ensuite que Bono prendra sa main droite et l’utilisera pour se frotter les dents.

Au lieu de faire cela, il a utilisé la main de la personne pour caresser un ensemble de modèles de dents humaines en plâtre placé à 8 centimètres sous les vraies dents. Simultanément, Bono a utilisé sa propre main pour caresser les dents de la même manière. Le participant était ensuite invité à montrer où se trouvaient ses propres dents.

Huit personnes ont pris part à l’expérience et, en moyenne, elles ont pointé leurs dents à 1,5 cm sous leurs propres dents dans la direction des modèles de dents. Les participants ont également estimé qu’ils se touchaient les dents.

La dérive proprioceptive

Cette expérience suggère que notre perception de notre bouche est flexible – un effet appelé dérive proprioceptive. Cet effet se produit également avec l’illusion de la main en caoutchouc.

Bono et Haggard ont constaté que même si les coups sur les modèles de dents et les vraies dents du participant étaient dans des directions opposées, tant qu’ils commençaient et finissaient au même moment, l’illusion persistait quand même.

Ils ont également constaté que l’illusion fonctionnait lorsque les dents du modèle étaient recouvertes de velcro. Avec un jeu différent de dents où il y avait des espaces vides, il n’y a pas eu de dérive proprioceptive, mais les participants ont tout de même cru que les fausses dents modèles leur appartenaient.

On ne sait pas pourquoi cela se produit, mais Bono dit que nous pouvons avoir une conception de haut niveau de ce que nos dents devraient être, mais une conception qui peut toujours être facilement manipulée.

Nous apprenons par essais et erreurs

Cette expérience suggère que nous apprenons où notre bouche se trouve par essais et erreurs plutôt que par quelque chose d’inné. Cela contribue à notre compréhension de la flexibilité de notre perception des positions de notre corps, explique Esther Kuehn de l’Hôpital universitaire de Magedeburg en Allemagne.

Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

https://live.staticflickr.com/65535/48328708027_1d83188a46_b.jpg