canyon-caché-sous-le-Groenland-eau
Selon une nouvelle étude une vallée plus longue que le Grand Canyon qui est cachée sous la calotte glaciaire du Groenland pourrait contenir de l’eau liquide. L’eau pourrait affecter le mouvement de la calotte glaciaire du Groenland, entraînant le déplacement plus ou moins rapide de celle-ci vers la mer.

Une vallée contenant de l’eau se cacherait sous le Groenland 

Ce canyon caché a été décrit pour la première fois en 2013 par le glaciologue Jonathan Bamber de l’Université de Bristol au Royaume-Uni et ses collègues. La vallée s’étend sur au moins 750 kilomètres, du centre du Groenland à la côte Nord. En comparaison, le Grand Canyon ne fait que 446 km de long, bien qu’une grande partie soit plus profonde que le canyon du Groenland.
Cependant, la carte du canyon était incomplète, car elle avait été obtenue en pilotant des avions munis d’un radar pénétrant la glace en lignes droites au-dessus du Groenland. «Vous pouvez imaginer qu’il traverse une vallée, qu’il plonge et qu’il voit la vallée», explique Christopher Chambers de l’Université Hokkaido à Sapporo, au Japon.
L’équipe de Bamber devait combler les lacunes entre les données recueillies par les avions. La méthode statistique qu’ils ont utilisée a fait cela en prenant les hauteurs moyennes de la base rocheuse de la région environnante. Cela donnait l’impression que la vallée était bloquée à plusieurs endroits.
« Notre reconstruction du lit ne peut pas le rendre entier », dit Bamber. «C’est purement un artefact de l’échantillonnage.» Bamber et son équipe l’avaient bien compris et ont déclaré en 2013 que la vallée était probablement continue sur toute sa longueur et que de l’eau pourrait couler à sa base.

Une reconstruction 3D de la vallée

Chambers et ses collègues ont maintenant mis au point une reconstruction 3D de la vallée qui comble ces lacunes en se basant sur le canyon plutôt que sur la base rocheuse environnante. Cela a supprimé les blocages artéfactuels. «Nous obtenons cette voie d’eau qui relie et descend jusqu’à la côte», dit-il.
Cela implique qu’il pourrait y avoir un filet d’eau liquide le long du fond du canyon. «La base de la calotte glaciaire fond très lentement», a déclaré Chambers.
L’eau liquide pourrait potentiellement affecter la stabilité de la calotte glaciaire, mais de manière complexe. S’il y a toujours une fine couche d’eau dans le canyon, cela agira comme un lubrifiant et permettrait à la glace de glisser plus rapidement dans la mer. Cependant, un écoulement rapide dans ce canyon emporterait cette eau, ralentissant la glace.
«C’est un problème potentiel pour les simulations de calottes glaciaires dans l’avenir, car nous avons besoin de savoir à quel endroit se dirige l’eau», déclare M. Chambers.

La calotte glaciaire du Groenland est menacée par le changement climatique

La calotte glaciaire du Groenland est menacée par le changement climatique, car les températures plus chaudes font fondre la glace et la poussent vers un point de basculement irréversible.
La calotte glaciaire ainsi déstabilisée contribue à la montée des mers. Comprendre ce qui se passe sous la glace sera essentiel pour prédire la rapidité avec laquelle elle se rétrécira.
Cette recherche a été publiée dans Cryosphere.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Un énorme canyon d'eau se cache sous le Groenland martinChangement Climatique
Selon une nouvelle étude une vallée plus longue que le Grand Canyon qui est cachée sous la calotte glaciaire du Groenland pourrait contenir de l’eau liquide. L'eau pourrait affecter le mouvement de la calotte glaciaire du Groenland, entraînant le déplacement plus ou moins rapide de celle-ci vers la mer. Une...