un-robot-cafard
Avez-vous déjà essayé de tamponner un insecte agaçant pour le voir disparaître avec joie une fois que vous avez soulevé votre chaussure? Vous aurez peut-être bientôt la même difficulté à éradiquer de minuscules robots. Une machine simple semble avoir la robustesse d’un cafard ordinaire.

Un robot cafard qui mesure 3 centimètres

«Cela ressemble vraiment à un cafard qui bouge sur le sol», explique Liwei Lin de l’Université de Californie à Berkeley. Lui et ses collègues décrivent leurs prototypes robotiques, comprenant un rectangle incurvé et une jambe avant coudée. Ils mesurent jusqu’à 3 centimètres et pèsent moins de 0,07 gramme.
Lorsque de l’électricité est appliquée, le corps de chaque robot se contracte et se développe rapidement. Pendant ces mouvements, la jambe avant heurte la surface du sol et aide à propulser le minuscule robot vers l’avant – à une vitesse pouvant atteindre 8,7 centimètres par seconde. Ces appareils peuvent supporter jusqu’à six fois leur poids. Ils peuvent par exemple transporter avec succès une seule cacahuète.
Ces robots survivent facilement à un humain qui marche dessus. Lin a expliqué que lors d’une expérience un membre de son équipe avait tenté de frapper de manière agressive l’un de ces robots avec la plus grande force possible. Bien que sa vitesse ait été réduite environ de moitié, le robot fonctionnait toujours. Lin dit que tordre le pied en tapant sur le robot le détruirait probablement.

Il pourrait être utilisé pour l’inspection des canalisations

Selon Tim Helps, de l’Université de Bristol, il reste encore beaucoup à faire pour que la direction du mouvement de ces robots puisse être contrôlée avec précision, mais ils pourraient bientôt être utilisés dans des contextes industriels, comme par exemple l’inspection des canalisations ou d’égouts.

Cette recherche a été publiée dans Science Robotics.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay