NASA-annonce-19-partenariats-public-privé-lune
La NASA est énorme, avec un budget annuel de 21,5 milliards de dollars US et plus de 17 000 employés. On pourrait penser qu’elle pourrait à peu près résoudre tous les problèmes des sciences de l’espace. Mais ce n’est pas le cas. L’agence spatiale a non seulement besoin d’une aide extérieure, elle l’encourage également. Cette semaine, elle a annoncé 19 partenariats avec des entreprises américaines pour non seulement poursuivre ses propres objectifs, mais également ceux d’entreprises souhaitant se lancer dans des aventures spatiales.

D’autres entreprises aideront la NASA à accélérer ses missions

La NASA s’est engagée à nouveau à poser des astronautes – y compris la première femme et le prochain homme – sur la Lune d’ici 2024 dans le cadre du programme Artemis, et cette fois, elle compte y rester. Afin d’encourager de nouvelles idées et technologies nécessaires pour rendre viables les programmes Artemis et les programmes Moon to Mars, la NASA a sélectionné 13 entreprises basées aux États-Unis dans le cadre de 19 partenariats dans plusieurs catégories: les communications avancées, la navigation et l’avionique; les matériaux avancés; l’entrée et l’atterrissage; la fabrication et l’assemblage dans l’espace; la puissance; la propulsion et autres technologies d’exploration.
Les entreprises sélectionnées vont des petites entreprises aux entreprises aérospatiales de grande taille, mais elles pourront toutes bénéficier de l’expertise, des installations, du matériel et des logiciels de la NASA sans frais. Les sélections n’ont pas nécessairement été effectuées en fonction des besoins spécifiques de la NASA. Il semble que les partenariats visent à faire progresser le secteur spatial américain dans son ensemble, qu’il soit commercial ou autre.
« L’expérience prouvée de la NASA et ses installations uniques aident les entreprises commerciales à développer leurs technologies à un rythme concurrentiel », a déclaré Jim Reuter, administrateur adjoint de la direction de la mission de technologie spatiale de la NASA. « Nous avons identifié les domaines technologiques dont la NASA a besoin pour ses futures missions, et ces partenariats public-privé accéléreront leur développement afin que nous puissions les mettre en œuvre plus rapidement. »
Parmi les entreprises retenues figures Airgel Technologies, de Boston, qui s’emploie à améliorer les propriétés des aérogels flexibles pour les carénages de fusées et d’autres applications, et Anasphere de Bozeman, dans le Montana, qui étudiera un générateur d’hydrogène compact utilisé pour gonfler les boucliers thermiques, ce qui pourrait permettre de plus grandes charges utiles sur les missions sur Mars.

Elon Musk et Jeff Bezos font partie de ses partenaires

Bien entendu, aucune liste de collaborateurs dans le domaine des technologies spatiales qui se respectent ne serait complète sans les deux grands acteurs du monde des techniques spatiaux; Elon Musk et Jeff Bezos. Blue Origin de Bezos va collaborer avec la NASA sur une pile à combustible pour son atterrisseur Blue Moon qui pourrait fournir une alimentation ininterrompue pendant la nuit lunaire (qui dure environ deux semaines). Il collaborera également sur des matériaux à haute température pour les tuyères de moteur adaptés aux atterrisseurs lunaires.
Cela laisse SpaceX de Musk, qui collaborera avec le Kennedy Space Center pour faire progresser sa technologie de fusées à atterrissage vertical et collaborera également sur des systèmes de ravitaillement en orbite, qui sont essentiels à toutes les missions long-courrier.

Le but étant de réduire les coûts pour la NASA

La direction des missions de technologie spatiale de la NASA espère que ce programme de partenariat suscitera de nouvelles idées tout en réduisant les coûts de recherche et de développement pour l’agence et ses partenaires, le tout dans le but ultime d’accélérer l’intégration de ces nouveaux techniques dans des missions spatiales réelles.
Source : NASA
Crédit photo : Pixabay (montage)

La NASA annonce 19 partenariats public-privémartinEspace
La NASA est énorme, avec un budget annuel de 21,5 milliards de dollars US et plus de 17 000 employés. On pourrait penser qu'elle pourrait à peu près résoudre tous les problèmes des sciences de l'espace. Mais ce n'est pas le cas. L’agence spatiale a non seulement besoin d’une...