une-combinaison-de-cellules-pour-réparer-les-cœurs-endommagés
Des chercheurs ont découvert qu’en greffant une zone de tissu endommagé avec une combinaison de cellules du muscle cardiaque et de cellules de soutien prélevées dans la couche externe de la paroi cardiaque, ils pouvaient aider cet organe à récupérer des dommages causés par une crise cardiaque.

Une combinaison de cellules pour réparer les cœurs

Des scientifiques ont essayé d’utiliser des cellules souches pour réparer les cœurs endommagés pendant un certain nombre d’années. Leurs efforts ont été infructueux jusqu’à présent, principalement parce que la grande majorité des cellules greffées mouraient en quelques jours.
Maintenant, le Dr Sanjay Sinha et son équipe de l’Université de Cambridge, en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Washington, ont utilisé des cellules épicardiques complémentaires développées à partir de cellules souches humaines pour aider les cellules cardiaques greffées à vivre plus longtemps.
Les chercheurs ont utilisé du tissu cardiaque humain développé en laboratoire à partir de cellules souches humaines pour tester leur combinaison de cellules, en concluant que les cellules épicardiques de soutien aidaient les cellules du muscle cardiaque à se développer et à mûrir. Ils ont également amélioré la capacité des cellules du muscle cardiaque à se contracter et à se détendre.
Chez les rats dont le cœur était endommagé, cette combinaison a également permis aux cellules greffées de survivre et de restaurer les cellules du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins perdues.
Les chercheurs espèrent maintenant comprendre comment les cellules épicardiques de soutien contribuent à la régénération cardiaque. La compréhension de ces détails clés les rapprochera un peu plus d’éventuelles thérapies régénératrices cardiaques lors d’essais en cliniques.

Guérir les cœurs humains

Des centaines de milliers de personnes vivent avec une insuffisance cardiaque débilitante, souvent à la suite d’une crise cardiaque. Au cours d’une crise cardiaque, une partie du cœur est privée d’oxygène, entraînant la mort d’une zone du muscle cardiaque. Cette perte permanente du muscle cardiaque et les cicatrices qui en résultent se combinent pour réduire la capacité du cœur à pomper le sang dans tout le corps.
Les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ne peuvent pas régénérer leurs cœurs endommagés et le seul remède est une greffe du cœur. Ces chercheurs espèrent qu’en exploitant le pouvoir régénérateur des cellules souches, ils pourront un jour guérir les cœurs des êtres humains en utilisant les propres cellules d’un patient.
Le professeur Sir Nilesh Samani, directeur médical de la British Heart Foundation, qui a financé en partie cette recherche, a déclaré: «malgré les progrès des traitements médicaux, les taux de survie à l’insuffisance cardiaque restent médiocres et l’espérance de vie est pire que pour de nombreux cancers. Des avancées sont absolument nécessaires pour atténuer les ravages causés par cette condition. »

Une recherche qui pourrait s’avérer décisive

«En ce qui concerne la réparation des cœurs endommagés, les cellules souches n’ont pas encore tenu leurs promesses. Nous espérons que cette dernière recherche représentera un tournant dans l’utilisation de ces cellules en les utilisant de façon novatrice. »
Cette recherche a été publiée dans Nature Biotechnology.
Source : British Heart Foundation
Crédit photo : Pixabay