Les variations des premiers Américains seraient plurifactorielles

Pas de commentaire
Préhistoire https://live.staticflickr.com/65535/48532901871_516d17d469_b.jpg https://live.staticflickr.com/65535/48532901871_516d17d469_b.jpg Technologie Média 0 https://technologiemedia.net/2019/08/14/les-variations-des-premiers-americains-seraient-plurifactorielles/#respond
597

crane-humain-gènes-évolution

Les premiers Américains – des humains qui ont traversé le continent Nord-américain pour se disperser ensuite en Amérique centrale et en Amérique du Sud – partagent tous une ascendance commune. Mais au fur et à mesure qu’ils se sont installés, les populations ont divergé et sont devenues distinctes.

L’environnement a également joué un rôle

Une nouvelle étude de l’Université d’État de la Caroline du Nord montre que les différences faciales résultant de cette divergence sont dues à l’interaction complexe de l’environnement et de l’évolution de ces populations et jettent une lumière sur la manière dont la diversification humaine a eu lieu après leur installation dans le nouveau monde.

«Si nous voulons comprendre les variations des populations modernes en Amérique centrale et en Amérique du Sud, nous devons examiner les variations des populations américaines préhistoriques au cours de la période de formation suivant leur installation sur le continent mais avant que le contact se fasse avec l’Europe», déclare Ann Ross, professeur de biologie et auteur principal d’un article décrivant ce travail.

Dans la première étude sur les variations cranio-faciales portant sur le continent dans son ensemble – une étude sur 20 ans – Ross et Douglas Ubelaker de la Smithsonian Institution, ont examiné des crânes de toute la Méso-Amérique, de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud. Les crânes datent de 730 – 1630 ans après JC, et proviennent de milieux allant de zones arides à alpines et côtières.

À l’aide d’un numériseur 3D, les chercheurs ont enregistré des repères anatomiques standard sur les crânes afin d’obtenir une configuration consensuelle pour chaque groupe des populations. Ils ont comparé les configurations des groupes pour déterminer les types de variation associés à chaque groupe.

L’adaptation à l’environnement serait une autre possibilité

«Il existe beaucoup de débats sur les modèles de variation crânienne moderne», dit Ross. «Les mutations insèrent le plus de variations, mais elles sont très rares. L’adaptation à l’environnement est une autre possibilité, mais de nombreux chercheurs pensent que les variations sont largement dues à un processus neutre tel que la dérive génétique, qui se produit lorsque les populations se séparent et cessent d’échanger des gènes.»

Ross et Ubelaker ont constaté que les populations de hautes terres de la région étaient similaires, tout comme les populations de basses terres. Cependant, la comparaison entre les populations de hautes terres et de basses terres a montré une plus grande variation entre les deux groupes. «Cela a du sens», dit Ross. «Tu n’irais probablement pas des montagnes à la plage pour trouver un partenaire. Et nous savons que ces groupes ont échangé plus que des pots. »

Bien que ces résultats puissent être attribués en partie à la dérive génétique, les chercheurs ont également constaté que d’autres facteurs, tels que les adaptations au climat et à l’altitude, avaient également joué un rôle dans la différenciation craniofaciale entre les populations. Ross espère que ces travaux pourront servir de base à d’autres études.

Il faut examiner plusieurs facteurs

«La divergence démographique est un processus multifactoriel, une interaction complexe de facteurs», déclare Ross. «Si vous voulez savoir pourquoi ces populations sont différentes, vous devez examiner plusieurs facteurs, pas seulement la génétique ou l’ADN.»

Cette recherche a été publiée dans Scientific Reports.

Source : North Carolina State University
Crédit photo : Pixabay

https://live.staticflickr.com/65535/48532901871_516d17d469_b.jpg

0 thoughts on “Les variations des premiers Américains seraient plurifactorielles”

Écrivez ou commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *