duamants-supers-profonds-mourceaux-vièrges-de-roches
Une caractéristique unique des diamants super profonds qui se sont formés sous terre et qui ont été découvert au Brésil, c’est qu’ils contiennent des preuves qui suggèrent l’existence de morceaux vierges de la roche primordiale qui est restée intacte jusqu’à nos jours

Des diamants de la roche primordiale

Il est difficile de croire qu’une des premières structures de la Terre puisse encore exister après avoir été alimentée par plus de 4 milliards d’années d’activités géologiques.
Mais plusieurs diamants découverts dans la région de Juína au Brésil contiennent des signatures chimiques suggérant qu’un tel réservoir de roche est encore préservé profondément sous la surface.
Ces diamants qui ont été analysés par Suzette Timmerman de l’Université nationale australienne et ses collègues, contiennent des niveaux élevés d’un ancien isotope de l’hélium appelé hélium 3, qui est intégré dans les premières roches de la Terre.
Cela suggère que ces diamants, qui auraient eux-mêmes moins de 500 millions d’années, se sont formés dans ou au-dessus d’un vestige de la roche originelle de la Terre, explique Timmerman. Lorsqu’ils se sont formés, ils ont encapsulé une partie de l’ancien hélium-3 qui se diffuse lentement vers le haut depuis ce rocher primordial, dit-elle.
Ces diamants contiennent également un minerai appelé breyite qui se forme à des pressions très élevées, ce qui suggère qu’ils provenaient de 410 à 660 kilomètres sous terre. Cela signifie que la roche primordiale doit être plus profonde que 410 km au moins, dit Timmerman.

Des capsules temporelles de diamants

Normalement, les diamants se forment à moins de 230 km sous terre. Cela fait de ces capsules de diamants «super profonds» des objets uniques pour des études sur la Terre primitive, explique Timmerman.
Ces diamants ont été emportés par des remontées de roches chaudes et des éruptions volcaniques il y a environ 93 millions d’années, pour finalement aboutir dans les mines de Juína à la surface, selon l’analyse de son équipe.
Les chercheurs espèrent maintenant déterminer l’emplacement et la taille de la roche primordiale qui fournissait l’hélium-3 maintenant piégé dans ces diamants. «Espérons que nous pourrons alors en savoir plus sur la formation et la survie de la planète», déclare Timmerman.
Sa meilleure hypothèse est que la roche primordiale est une structure très dense proche du noyau de la Terre, ce qui expliquerait pourquoi elle est demeurée intacte pendant tout ce temps.

Mieux comprendre la roche primordiale 

Il ne sera pas possible d’accéder directement à la roche primordiale car elle est jusqu’à présent souterraine, mais de nouvelles études sur ces diamants super profonds pourraient nous aider à mieux la comprendre, dit-elle.
Les résultats de cette recherche ont été publiés dans Science.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Des diamants contiennent des traces de la Terre primitivemartinUncategorized
Une caractéristique unique des diamants super profonds qui se sont formés sous terre et qui ont été découvert au Brésil, c'est qu'ils contiennent des preuves qui suggèrent l'existence de morceaux vierges de la roche primordiale qui est restée intacte jusqu'à nos jours Des diamants de la roche primordiale Il est difficile...