océan-austral-péninsule-antartique-occidentale-absorber-CO2
Selon une étude menée par l’Université Rutgers, le changement climatique altère la capacité de l’océan Austral de la péninsule Antarctique occidentale à absorber le dioxyde de carbone, ce qui pourrait amplifier le changement climatique à long terme.

La capacité à absorber le CO2 est altérée

La Péninsule Ouest antarctique connaît l’un des changements climatiques les plus rapides de la planète, avec des augmentations spectaculaires de la température, des retraits des glaciers et des déclins dans les glaces de mer. L’océan Austral absorbe près de la moitié du dioxyde de carbone – le principal gaz à effet de serre lié au changement climatique – qui est absorbé par tous les océans du monde.
« Comprendre comment le changement climatique affectera l’absorption de dioxyde de carbone par l’océan Austral, en particulier dans les régions côtières antarctiques telles que la péninsule Antarctique occidentale, est essentiel pour améliorer les prévisions concernant les impacts mondiaux du changement climatique », a déclaré l’auteur principal, Michael Brown, doctorant en océanographie.
Cette étude a mis à profit 25 années de mesures océanographiques sans précédent dans l’océan Austral et a mis en évidence la nécessité d’une surveillance accrue dans la région. Les recherches ont révélé que l’absorption de dioxyde de carbone par les eaux de surface de la péninsule Antarctique-Ouest est liée à la stabilité de la partie supérieure de l’océan, ainsi qu’à la quantité et au type d’algues présentes à cet endroit.
Un océan stable fournit aux algues des conditions de croissance idéales. Au cours de la photosynthèse, les algues éliminent le dioxyde de carbone de la surface de l’océan, qui à son tour tire le dioxyde de carbone de l’atmosphère.
De 1993 à 2017, les changements dans la dynamique des glaces de mer au large de la péninsule Antarctique occidentale ont stabilisé la partie supérieure de l’océan, entraînant une augmentation des concentrations d’algues et une modification du mélange des espèces d’algues. C’est ainsi que l’absorption de dioxyde de carbone a été multipliée par cinq pendant l’été.

Une forte différence Nord-Sud

Cette recherche a également révélé une forte différence Nord-Sud dans la tendance de l’absorption de dioxyde de carbone. La partie Sud de la péninsule, qui a jusqu’à présent été moins touchée par le changement climatique, a connu la plus forte augmentation de l’absorption de dioxyde de carbone, ce qui témoigne de la progression des changements climatiques dans cette région.
Les résultats de cette étude montrent également les impacts souvent contre-intuitifs du changement climatique. Les scientifiques ont émis l’hypothèse que la stabilité de la partie supérieure de l’océan au large de la péninsule Antarctique occidentale pourrait finalement s’affaiblir au cours des prochaines décennies, alors que la glace de mer continue de se dégrader.
Une fois que la glace de mer aura atteint un niveau extrêmement bas, elle ne sera plus suffisante pour empêcher le mélange de la partie supérieure de l’océan provoqué par le vent, ou pour fournir une quantité suffisante d’eau de fonte stabilisante et cela pourrait entraîner une réduction de l’absorption de dioxyde de carbone dans l’océan Austral à long terme.

Cette altération pourrait entraîner une augmentation du réchauffement de la planète 

Une diminution de la capacité de l’océan à absorber le dioxyde de carbone pourrait entraîner une augmentation du réchauffement de la planète en permettant à une plus grande quantité de gaz piégeant la chaleur à rester dans l’atmosphère.
Cette étude a été publiée dans la revue Nature Climate Change.
Source : Rutgers University
Crédit photo : Pixabay

Le CO2 est très absorbé dans l'ouest de la péninsule antarctiquemartinChangement Climatique
Selon une étude menée par l'Université Rutgers, le changement climatique altère la capacité de l'océan Austral de la péninsule Antarctique occidentale à absorber le dioxyde de carbone, ce qui pourrait amplifier le changement climatique à long terme. La capacité à absorber le CO2 est altérée La Péninsule Ouest antarctique connaît l'un...