les-comètes-viendraient-du-même-endroit
Les comètes traversent notre système solaire et sont composées de glace, de poussière et de petites particules ressemblant à de la roche. Leurs noyaux peuvent atteindre des dizaines de kilomètres. «Les comètes sont partout et parfois avec des orbites très intrigantes autour du Soleil. Dans le passé, les comètes ont même touché la Terre », explique Christian Eistrup.

D’où proviennent les comètes de notre système solaire ?

«Nous savons en quoi consistent les comètes et quelles molécules sont présentes en elles. Leur composition varie, mais on les voit normalement comme un seul groupe de boules glacées. Par conséquent, je voulais savoir si les comètes sont bien un groupe, ou si différents sous-ensembles peuvent être créés. »
Au sein de l’équipe de recherche de l’Observatoire de Leiden, qui comprenait la lauréate du prix Kavli, Ewine van Dishoeck, il a mis au point des modèles permettant de prédire la composition chimique des disques protoplanétaires – des disques plats de gaz et de poussière entourant de jeunes étoiles. Comprendre ces disques peut donner un aperçu de la formation des étoiles et des planètes. De manière pratique, les modèles de Leiden se sont avérés utiles pour en apprendre davantage sur les comètes et leur origine.
«J’ai pensé qu’il serait intéressant de comparer nos modèles chimiques aux données publiées sur les comètes», déclare l’astronome. Nous avons établi des statistiques pour déterminer s’il y avait un moment ou un lieu particulier dans notre jeune système solaire, où nos modèles chimiques rencontrent les données sur les comètes. C’était le cas et dans une mesure surprenante. »

Ils partageaient la même origine

Alors que les chercheurs espéraient que plusieurs comètes partageraient des similitudes, ils ont découvert que quatorze comètes présentaient la même tendance. « Il y avait un seul modèle qui correspondait le mieux à chaque comète, indiquant ainsi qu’elles partagent la même origine. Et cette origine est quelque part proche de notre jeune Soleil, alors qu’il était encore entouré d’un disque protoplanétaire et que nos planètes étaient encore en train de se former. »
Ce modèle suggère une zone autour du Soleil, à l’intérieur de la plage où le monoxyde de carbone devient de la glace, qui relativement loin du noyau du jeune Soleil. «À ces endroits, la température varie entre 21 et 28 Kelvin, ce qui correspond à environ -250 degrés Celsius. C’est si froid que presque toutes les molécules que nous connaissons sont de la glace.
«D’après nos modèles, nous savons que certaines réactions se produisent uniquement dans de la glace – bien que très lentement, sur une période de 100 000 à 1 million d’années. Cela pourrait expliquer pourquoi il existe différentes comètes avec des compositions différentes. »
Mais si les comètes viennent du même endroit, comment se retrouvent-elles dans des endroits différents et ont des orbites différentes dans notre système solaire? « Bien que nous pensions maintenant qu’ils se sont formés à des endroits similaires autour du jeune Soleil, les orbites de certaines de ces comètes pourraient être perturbées – par exemple par Jupiter – ce qui explique les différentes orbites. »

Comprendre la naissance des comètes pour comprendre la naissance de la vie sur Terre

Les comètes et la vie sur Terre vont de pair. « Nous ne savons toujours pas comment la vie sur Terre a commencé. Mais la chimie des comètes pourrait mener à la production de molécules organiques, y compris des éléments constitutifs de la vie. Et si la bonne comète frappe la bonne planète, dans le bon environnement, la vie pourrait commencer à évoluer», conclut Eistrup. Il est donc intéressant de comprendre que la naissance des comètes pourrait nous aider à comprendre la naissance de la vie sur Terre.

Cette recherche a été publiée dans Earth and Astronomy Astrophysics.
Source :  Leiden University
Crédit photo : Pixabay

Toutes les comètes viendraient du même endroitmartinEspace
Les comètes traversent notre système solaire et sont composées de glace, de poussière et de petites particules ressemblant à de la roche. Leurs noyaux peuvent atteindre des dizaines de kilomètres. «Les comètes sont partout et parfois avec des orbites très intrigantes autour du Soleil. Dans le passé, les comètes...