baleines-préhistoriques-nageoires
Certaines baleines précoces ont peut-être nagé en utilisant leurs bras et leurs jambes, un peu comme un chien pagayant dans l’eau. Malgré ce style de nage primitif, ils semblent avoir réussi à parcourir de longues distances à travers l’océan, de l’Inde à la pointe occidentale de l’Afrique, «même s’ils n’étaient pas de très bons nageurs, ils pouvaient traverser au moins un océan», explique Quentin Vautrin de l’Université de Montpellier en France.

Les proto-baleines nageaient comme des chiens

Les baleines descendent d’animaux terrestres à sabots semblables aux cerfs modernes, ainsi les premiers proto-baleines à s’aventurer dans l’eau utilisaient vraisemblablement leurs quatre membres pour se propulser, comme le font aujourd’hui les animaux à quatre pattes.
Les baleines plus modernes nagent en ondulant tout leur corps et n’utilisent que leurs membres antérieurs – leurs nageoires – pour changer de direction. Cette transition évolutive cruciale s’est déroulée il y a entre 50 et 35 millions d’années.
Nous ne comprenons pas bien ce qu’il est advenu des premiers bras de ces baleines, car nous n’avons pas beaucoup de fossiles. «Nous n’avons que les membres antérieurs que pour quelques espèces», déclare Vautrin. Mais son équipe a maintenant trouvé un nouveau fossile. Vautrin et ses collègues ont mis au jour un squelette partiel d’une ancienne baleine appelée un protocétide au Sénégal. Ce fossile comprend deux vertèbres, deux côtes, des fragments de pieds et une queue – et la plupart d’un bras.
Daté entre 43 et 41 millions d’années, il se situe au milieu de la transition des baleines à la vie marine. «Nous sommes loin des premières baleines, mais quelques millions d’années se sont écoulées avant que les vraies baleines apparaissent», a déclaré Vautrin.

Leurs bars avaient de puissants muscles

Même à ce stade relativement avancé de l’évolution des premières baleines, il semble que cet animal utilisait ses bras pour se propulser. Les os montrent que le bras de la protocétide avait de puissants muscles.
Cela suggère que l’animal a utilisé ses bras – et vraisemblablement aussi ses jambes – pour nager, d’une manière qui aurait pu ressembler à un chien moderne. En vérité, on ne sait pas exactement comment la transition s’est produite. Les os de l’épaule n’ayant pas été retrouvés, nous ne pouvons donc pas savoir si le bras pouvait se déplacer latéralement ou juste en avant et en arrière.
Cette forme de nage n’est pas aussi efficace que celles utilisées par les baleines modernes, mais cela ne semble pas avoir empêché les protocétides de parcourir de grandes distances. Ces premiers animaux ressemblant à des baleines ne sont connus que dans les environs de l’Inde, mais le nouveau fossile montre que les protocétides ont atteint la côte Ouest de l’Afrique.

Elles auraient essayé plusieurs façons de nager

Les premières baleines ont probablement essayé de nombreuses façons différentes de nager, dit Vautrin. Il suggère que le premier groupe à avoir développé le mécanisme de la nage moderne en ondulant peut avoir dépassé les autres formes de nages.
Cette recherche a été publiée dans Palaeontology.
Source : New Scientist
Crédit photo : PXhere

Les premières baleines nageaient comme des chiensmartinPréhistoire
Certaines baleines précoces ont peut-être nagé en utilisant leurs bras et leurs jambes, un peu comme un chien pagayant dans l'eau. Malgré ce style de nage primitif, ils semblent avoir réussi à parcourir de longues distances à travers l'océan, de l'Inde à la pointe occidentale de l'Afrique, «même s'ils...