satellite-ESA-atmosphère-de-la-terre
L’Agence spatiale européenne (ESA) prévoit de lancer un satellite qui donnera une image sans précédent de l’atmosphère de la terre et fournira de meilleures prévisions météorologiques et projections du changement climatique.

Un satellite de l’ESA pour une image détaillée de l’atmosphère 

Les émissions de gaz à effet de serre de l’humanité ont entraîné une baisse des rayonnements à ondes longues sortant de l’atmosphère terrestre, emprisonnant l’énergie et réchauffant la planète de plus de 1°Celsius depuis la révolution industrielle.
Les satellites actuelles peuvent mesurer la partie infrarouge moyenne du spectre électromagnétique – où les ondes électromagnétiques ont une longueur d’onde de 4 à 15 microns – mais les instruments de spectrométrie du nouveau satellite vont étendre cette mesure dans l’infrarouge lointain, avec des longueurs d’onde pouvant atteindre 100 microns – donnant ainsi une image complète.
Hilke Oetjen de l’ESA affirme que plus de la moitié du rayonnement sortant se trouve dans l’infrarouge lointain, qui a à peine été observé de l’espace auparavant. Certaines mesures très limitées ont été effectuées à partir de satellites jusqu’aux années 1970, mais seulement brièvement et avec beaucoup moins de détails que dans le cadre de ce nouveau projet.

La nouvelle mission FORUM (Far-infrared Outgoing Radiation Understanding and Monitoring) devrait donner une image beaucoup plus précise des serres anthropiques et de la vapeur d’eau dans l’atmosphère, ce qui permettrait de mieux prévoir comment le monde se réchauffera dans le futur.

Il contribuera à l’amélioration des modèles climatiques

« Ce satellite contribuera à l’amélioration des modèles climatiques et permettra également d’améliorer la surveillance du climat et donc de réduire l’incertitude dans les prévisions climatiques « , déclare M. Oetjen. Les capteurs du satellite aideront également les chercheurs à faire des recherches sur les nuages de cirrus minces et épars, qui sont mal compris, mais qui peuvent avoir un fort effet de réchauffement. Cette information peut être utile pour les prévisions météorologiques, ajoute M. Oetjen.
Cette mission, qui coûtera des centaines de millions d’euros, devrait être mise en orbite en 2025 ou 2026. FORUM attend maintenant l’approbation des directeurs de l’ESA, qui doivent décider du financement en novembre.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Un satellite européen révélera l'atmosphère de la TerremartinEspace
L'Agence spatiale européenne (ESA) prévoit de lancer un satellite qui donnera une image sans précédent de l'atmosphère de la terre et fournira de meilleures prévisions météorologiques et projections du changement climatique. Un satellite de l'ESA pour une image détaillée de l'atmosphère  Les émissions de gaz à effet de serre de l'humanité...