MOR-traitement-contre-la-schizophrénie
La schizophrénie est un trouble de santé mentale grave qui cause une incapacité importante et touche une personne sur 100. Les patients atteints de la schizophrénie éprouvent souvent des symptômes négatifs, dont le manque de motivation, l’isolement social et l’incapacité à ressentir des sentiments agréables.

Les MORs contre la schizophrénie 

Les antipsychotiques actuels améliorent un peu ces symptômes mais et il n’existe actuellement aucun traitement autorisé réellement efficace. Dans ce contexte, il existe un intérêt considérable pour l’identification de cibles thérapeutiques potentielles pour ces symptômes. Cependant, la nature des changements dans la chimie du cerveau qui contribuent à ces symptômes demeure inconnue.
Les récepteurs Mu-opioïdes (MORs) se trouvent dans une région du cerveau appelée striatum et ils jouent un rôle crucial dans notre expérience du plaisir et de la récompense. Notre corps produit naturellement des molécules opioïdes qui comprennent des endorphines, des hormones sécrétées par le cerveau qui sont connues pour aider à soulager la douleur ou le stress et à stimuler le bonheur.
Les MORs sont des récepteurs qui lient ces molécules d’opioïdes endogènes produites naturellement, et la stimulation du système MOR déclenche une cascade de signalisation qui provoque une augmentation de la motivation à rechercher d’une récompense et à augmenter l’appétence alimentaire parmi de nombreux autres effets. Il est intéressant de noter que les taux de MOR sont réduits dans le striatum post-mortem chez les schizophrènes.
Il n’était donc pas clair si la disponibilité de ces récepteurs était accrue lorsque les personnes étaient vivantes ou si la réduction des MORs était liée aux symptômes négatifs de la schizophrénie.

Un manque de stimulation du système MOR contribue aux symptômes de la schizophrénie

La plus récente recherche par imagerie cérébrale effectuée par le groupe psychiatrique du LMS de la MRC publiée dans Nature Communications a montré comment le système MOR contribuait aux symptômes qui se manifestent chez les patients schizophrènes.
Pour la première fois, cette étude a montré comment les niveaux de MORs étaient significativement réduits dans la région du striatum du cerveau. Ainsi, un manque de stimulation du système MOR dans le cerveau contribue à ces sentiments négatifs que les patients schizophrènes peuvent ressentir.
Les chercheurs de cette étude ont également utilisé une nouvelle méthode d’analyse pour estimer la façon dont les MORs sont également connectés dans le cerveau. Le Dr Abhishekh Ashok, chercheur clinique universitaire en radiologie du LMS et du Cambridge University Hospital NHS Foundation Trust, et qui a mené cette étude, a déclaré :

« Les symptômes négatifs de la schizophrénie causent une détresse importante aux patients, mais il n’existe aucun traitement approuvé. C’est parce que la nature des changements dans la chimie du cerveau qui contribuent à ces symptômes négatifs est inconnue. La PET scanne aide à expliquer l’altération des substances chimiques du cerveau dans des circuits cérébraux spécifiques qui contribuent au développement de symptômes négatifs. »

Cette analyse a révélé une augmentation globale marquée de la disponibilité des MORs chez les patients atteints de schizophrénie, qui était plus prononcée dans la connexion du circuit cérébral appelé réseau cérébelleux-thalamo-cortical.

Une piste prometteuse pour traiter la schizophrénie

Oliver Howes, chef du groupe d’imagerie psychiatrique de la SLG et auteur principal du présent document, a discuté des prochaines étapes de cette recherche :

« Nous avons désespérément besoin d’approches thérapeutiques pour la schizophrénie. C’est une nouvelle piste prometteuse qui pourrait nous aider à développer un nouveau traitement. »

Source : MRC London Institute of Medical Sciences
Crédit photo : Pixabay

L'espoir des MORs pour traiter la schizophréniemartinBiologie
La schizophrénie est un trouble de santé mentale grave qui cause une incapacité importante et touche une personne sur 100. Les patients atteints de la schizophrénie éprouvent souvent des symptômes négatifs, dont le manque de motivation, l'isolement social et l'incapacité à ressentir des sentiments agréables. Les MORs contre la schizophrénie  Les...