une-IA-estime-les-foules-lors-de-manifestations

L’intelligence artificielle peut être en mesure de régler le débat sur le nombre de personnes qui assistent aux manifestations ou à des rassemblements.

Une IA pour estimer le nombre de personnes

Un grand nombre de personnes sont descendues dans les rues de Londres ce week-end pour appeler à un second référendum sur l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union européenne. Mais le nombre exact de personnes présentes était inceraint.

Les organisateurs affirment qu’il y avait un million de personnes, mais lorsqu’ils ont fait des estimations similaires plus tôt dans l’année, elles ont été contestées par des organisations chargées de vérifier les faits.

Une méthode développée par Reza Bahmanyar au Centre aérospatial allemand et ses collègues qui utilise l’intelligence artificielle pourrait aider à améliorer ces  estimations dans le futur.

Pour créer ce système, l’équipe a compté à la main près d’un quart de million de personnes dans 33 images d’avions, de drones et d’hélicoptères, puis l’a utilisé pour former un algorithme appelé MRCNet. MRCNet divise chaque image en petits carrés et analyse le nombre de personnes dans chaque image.

Plus précis que les autres systèmes

Les résultats sont meilleurs que ceux d’autres systèmes d’estimation de foule alimentés par l’IA, s’avérant 15 % plus précis que ceux de son concurrent le plus proche pour estimer le bon nombre dans une foule et ce système est beaucoup plus rapide que l’annotation manuelle – prenant 0,03 milliseconde pour calculer le nombre de personnes dans chaque carré.

Lorsqu’on lui donne de nouvelles images d’une foule que cette IA n’a jamais vues auparavant, ce système est moins précis, il tient compte de certains objets et les dénombre en tant que personnes, mais il estime tout de même le bon nombre de personnes.

À l’heure actuelle, l’équipe n’a utilisé l’IA que dans des conditions de laboratoire, mais M. Bahmanyar espère pouvoir bientôt utiliser ce système sur des avions et des hélicoptères pour effectuer des estimations en temps réel.

Les données scientifiques sur les foules sont inexactes et lentes à produire à partir des estimations. « C’est un sujet qui suscite beaucoup d’émotions « , dit Keith Still, de la Manchester Metropolitan University, au Royaume-Uni. qui cherche toujours a inventé l’une des meilleures méthodes pour mesurer les foules,

Investir pour avoir des « chiffres marketing »

« Je pense qu’au bon endroit, cette technologie pourrait être très utile », dit M. Still. « Les organisateurs de protestations et les gouvernements ne veulent souvent pas de chiffres réels « , dit-il. « Ils veulent des chiffres marketing. Vont-ils investir dans quelque chose qui estime ce qu’ils ne veulent pas vraiment savoir? »

Cette recherche a été prépubliée dans arXiv.

Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay