les-graffitis-des-abribus-aident-les-oiseaux-contre-les-collisions
Vandaliser un abribus avec des graffitis est généralement mal vu, mais il s’avère qu’un ensemble de lettres stylisées peut aider à sauver la vie des oiseaux. Les abris faits de grands panneaux de verre ou de plastique transparent présentent un obstacle invisible et potentiellement mortel pour les oiseaux.

Les graffitis peuvent sauver les oiseaux

Maintenant , des chercheurs polonais ont constaté que le taux de collisions avec ces structures diminue considérablement lorsqu’elles sont recouvertes de graffitis opaques.
Une équipe de l’Académie polonaise des sciences a visité régulièrement 81 abribus différents dans le sud-ouest du pays pendant un an. Ils ont cherché des signes d’impact, y compris des empreintes de duvet – une substance qui protège les plumes de l’oiseau, – laissées sur les panneaux des abris.
Les chercheurs ont trouvé un total de 36 carcasses au sol dans les abribus. Elles ont toujours été associées à des traces d’empreintes, ce qui indique à quel point il peut être fatal de heurter pour les oiseaux les abribus lorsqu’ils volent rapidement.
Cependant, l’équipe a constaté que les abribus recouverts de graffitis ou de poussière étaient associés à beaucoup moins de signes d’impact – et qu’il y avait  aucune carcasse. Un abri en verre propre était environ sept fois plus susceptible d’avoir des traces de collision qu’un abri propre recouvert de graffitis.
Les chercheurs soulignent qu’il existe des centaines de milliers d’abribus uniquement en Pologne. Ils estiment que jusqu’à un million de collisions d’oiseaux pourraient se produire avec ces structures chaque année.

Des conséquences négligées

Les conséquences mortelles des abribus ont probablement été négligées, en matière de dangerosité des infrastructures construites par les humaines pour les oiseaux, dit Erin Bayne, de l’Université de l’Alberta au Canada.
« Il y a beaucoup d’abribus que nous n’avons probablement jamais comptés, mais le fait de les inclure dans nos estimations ne fera qu’augmenter probablement ce chiffre », dit-il.
Les auteurs de cette étude soulignent que vandaliser les abribus avec des graffitis est illégal en Pologne. Ils suggèrent plutôt des interventions officielles telles que le recouvrement partiel de panneaux d’affichage clairs avec des œuvres d’art ou des cartes d’une région pour réduire les collisions aviaires.

Des abribus recouverts d’œuvres artistiques

Jack Dumbacher de la Californian Academy of Sciences est d’accord avec cette approche – le musée de son académie a déjà commencé à installer des fenêtres partiellement transparentes et recouvertes d’œuvres artistiques dans le but de prévenir les impacts aviaires.
Cette recherche a été publiée dans Landscape and Urban Planning.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Les graffitis des abribus sauvent les oiseaux des collisionsmartinSociété
Vandaliser un abribus avec des graffitis est généralement mal vu, mais il s'avère qu'un ensemble de lettres stylisées peut aider à sauver la vie des oiseaux. Les abris faits de grands panneaux de verre ou de plastique transparent présentent un obstacle invisible et potentiellement mortel pour les oiseaux. Les graffitis...