du-gel-ananas-maintenir-les-boissons-froides-ou-chaudes
Quand la vie vous donne des ananas et des centaines de millions de tonnes de déchets d’ananas, que faites-vous ? Des ingénieurs de Singapour et du Vietnam ont décidé de transformer tous ces rebuts en quelque chose d’utile – de l’isolant pour leurs piña coladas.

Un isolant fait de déchets d’ananas

Non seulement leur nouveau matériau permet de mieux refroidir les boissons que de nombreuses glacières commerciales, mais il pourrait également offrir un lieu de repos final pour les déchets d’ananas du monde entier.
Les ananas représentent environ 20 % de la production mondiale des fruits tropicaux, avec plus de 25 millions de tonnes récoltées chaque année, mais plus de la moitié d’entre elles forment des sous-produits comme des feuilles, des pelures et des graines.
Pour trouver une utilisation à ces restes, des chercheurs ont mélangé des fibres d’ananas, qu’ils ont déchiquetées dans un mélangeur, avec de l’alcool polyvinylique comme agent adhésif et de l’eau déionisée comme solvant.
Ils ont ensuite traité ce mélange avec des ultrasons et l’ont chauffé dans un four à 80°Celsius pendant 2 heures. La suspension qui s’est formée a ensuite été refroidie avant d’être lyophilisée. Le résultat est un aérogel jaune pâle, léger, flexible et plus de 96 % poreux, ce qui en fait un matériau idéal pour l’isolation thermique et acoustique.
Lorsque les chercheurs ont enroulé une feuille d’aérogel d’ananas autour d’une bouteille de cantine de style militaire, ils ont découvert que le gel pouvait fournir trois fois plus d’isolation thermique que les alternatives disponibles sur le marché, rapportent les chercheurs ce mois-ci dans Materials Chemistry and Physics.

De meilleures performances que tous les isolants sur le marché

La bouteille enveloppée de gel a maintenu de l’eau à -3°Celsius en dessous de 0°Celsius pendant 6 heures et le liquide chauffé à 90°Celsius au-dessus de 40°Celsius pendant 2,5 heures. De plus, ce gel d’ananas a également servi de barrière acoustique ; dans un autre test, le gel a mieux amorti le bruit que le Basmel, un type populaire de panneaux insonorisants.
Source : Science
Crédit photo : Pixabay