eau-comète-Borisov-détection
Des astronomes disent qu’ils ont détecté une trace d’eau dans la comète 2I/Borisov, la première comète interstellaire connue. Si cette découverte est confirmée, ce sera la première fois que de l’eau provenant d’un autre système planétaire sera détectée à l’intérieur de notre système solaire.

De l’eau venant d’un autre système solaire

Depuis que la comète Borisov a été découverte fin août, les astronomes se sont précipités pour l’observer en détail avant qu’elle ne s’éloigne en suivant son approche du Soleil, début décembre. Nous avons déjà détecté un gaz sous forme de cyanogène éjecté de la surface de cette comète, ce qui est commun aux comètes de notre propre système solaire.
Mais Adam McKay du Goddard Space Flight Center de la NASA dans le Maryland, aux États-Unis, et ses collègues ont remporté le gros lot. Ils ont utilisé un instrument de l’observatoire d’Apache Point au Nouveau-Mexique pour étudier la lumière réfléchie par la comète Borisov plus tôt ce mois-ci et ont trouvé de grandes quantités d’oxygène autour de la comète, peut-être à la suite du passage de la glace d’eau, ou de la sublimation du solide au gaz quand elle est réchauffée par le Soleil.
« Si une molécule d’eau se sublime hors de la surface, elle est libérée sous forme de vapeur d’eau », dit McKay. À partir de là, la lumière ultraviolette du Soleil décomposera cette molécule en hydrogène et en oxygène – ce que l’équipe a détecté.

19 kilogrammes d’eau par seconde

Les conclusions de l’équipe suggèrent que cette comète éjecte actuellement jusqu’à 19 kilogrammes d’eau par seconde. Alan Fitzsimmons de l’Université Queen’s de Belfast dit que cette observation est une détection claire des molécules d’oxygène qui pointe vers la comète contenant de l’eau.
Bien que nous ayons déjà détecté de l’eau à l’extérieur du système solaire – par exemple dans l’atmosphère d’exoplanètes ou de nébuleuses formant des étoiles – nous n’avons jamais vu de l’eau d’un autre système planétaire aussi proche. « Ce serait le premier paquet d’eau d’un autre système planétaire », dit Fitzsimmons.
Il existe cependant d’autres explications, notamment que l’oxygène pourrait provenir du monoxyde de carbone ou du dioxyde de carbone, ce qui nécessitera d’autres observations pour vérifier cela. Mais l’activité de la comète dans la mesure où elle s’approche du Soleil est plus conforme à ce que l’on peut s’attendre de l’eau.

Des implications sur l’origine de la vie

Et McKay note que cette étude de la composition de cette glace d’eau pourrait nous donner un aperçu fascinant d’autres systèmes planétaires. « Sommes-nous spéciaux en tant que système planétaire ou y a-t-il beaucoup de systèmes planétaires comme le nôtre ? » dit-il. « Cela a des implications sur l’origine de la vie, et sur la vie commune dans l’Univers. »
Cette recherche a été prépubliée dans arXiv.
Source : News Scientist
Crédit photo : Pixabay (montage)

De l'eau a été détectée dans la comète BorisovmartinEspace
Des astronomes disent qu'ils ont détecté une trace d'eau dans la comète 2I/Borisov, la première comète interstellaire connue. Si cette découverte est confirmée, ce sera la première fois que de l'eau provenant d'un autre système planétaire sera détectée à l'intérieur de notre système solaire. De l'eau venant d'un autre système...