un-trou-noir-étrangement-petit
On a peut-être trouvé le plus petit trou noir jamais vu auparavant. Une recherche de trous noirs qui orbitent autour des étoiles sans les dévorer a permis de trouver un trou noir qui ne fait que 3,3 fois la masse du Soleil.

Un très petit trou noir

Ce trou noir se trouve à environ 10 000 années-lumière de la Terre, où il orbite autour d’une étoile géante tous les 83 jours environ. Malgré son énorme masse, ce trou noir n’a qu’une vingtaine de kilomètres de diamètre, soit environ la longueur de Manhattan à New York.
Contrairement à la plupart des autres systèmes avec des trous noirs orbitant autour des étoiles, ce trou noir ne dévore pas le gaz de son partenaire, ce qui le rend complètement sombre et difficile à repérer. Todd Thompson de l’Ohio State University et ses collègues l’ont trouvé en examinant comment l’étoile compagnon vacillait en raison de l’attraction gravitationnelle du trou noir. Un processus similaire est utilisé pour la recherche d’exoplanètes.
La question de savoir s’il s’agit vraiment du plus petit trou noir découvert à ce jour fait l’objet d’un débat – certains ont été observés avec des masses potentiellement plus faibles, mais avec plus d’incertitude dans la mesure. « Il s’agit d’une plage de masse où nous n’avons pas vraiment de preuves solides de la présence d’autres trous noirs », dit Thompson.
Cette plage, qui va d’environ deux fois la masse du Soleil à environ cinq fois sa masse, est ce que les astronomes appellent l’écart de masse » – cela signifie ce qui est plus grand que les plus grandes étoiles à neutrons que nous ayons vues, mais plus petit que les plus petits trous noirs. Les étoiles à neutrons et les trous noirs se forment tous les deux à partir des effondrements et des explosions d’étoiles géantes, de sorte que leurs populations peuvent nous dire comment ces énormes étoiles évoluent et lesquelles sont susceptibles d’exploser en supernovas.

Une population qu’on ne voyait pas avant

« Peut-être que dans cet espace, il n’y a pas de trous noirs ni d’étoiles à neutrons, ce qui nous indique quelles étoiles explosent et laissent derrière elles des étoiles à neutrons, et lesquelles s’effondrent en trous noirs », dit Thompson. « Mais si tu trouves quelque chose dans cet espace, ça te dit quelque chose d’intéressant. Peut-être qu’il y a toute cette autre population qu’on ne voyait pas avant qui dit quelque chose sur la façon dont les supernovas explosent et comment elles peuvent échouer. »
Cette recherche a été publiée dans Science.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay