régénération-capillaire-système-lymphatique-rôle-clé
Compte tenu de l’usure qu’elle subit quotidiennement, la peau a une capacité phénoménale à se régénérer. De petits réservoirs de cellules souches, nichés dans des microenvironnements de soutien appelés niches, y sont disséminés et maintiennent un contrôle sur ce processus de réparation. Trop de tissu peut causer des problèmes comme le cancer, alors que trop peu peut accélérer le vieillissement.

Un réseau de capillaires lymphatiques

Jusqu’à présent, les scientifiques ne savaient pas si les cellules souches pouvaient donner l’ordre à d’autres cellules souches de former une nouvelle peau en remodelant leur niche. Mais de nouvelles recherches en sciences, menées par Elaine Fuchs, et la professeure Rebecca C. Lancefield, indiquent que les cellules souches peuvent effectivement influencer la régénération tissulaire. Cette étude identifie un outil de coordination moléculaire utilisé par les cellules souches pour signaler les niches.
Les chercheurs ont également découvert une nouvelle composante de ce réseau: un type de vaisseau spécialisé appelé capillaires lymphatiques, qui transportent les cellules immunitaires et drainent les liquides et les toxines en excès des tissus. Ces capillaires forment un réseau intime autour de la niche de cellules souches dans chaque follicule pileux, a montré cette étude, reliant ainsi toutes ses niches.
« En rendant la peau complètement transparente, dit Shiri Gur-Cohen, nous avons pu révéler l’architecture complexe de ce réseau de tubes.
Les cellules souches du follicule pileux contrôlent le comportement des capillaires lymphatiques en sécrétant des molécules qui agissent comme un interrupteur marche-arrêt pour le drainage ce qui leur permet de contrôler la composition des fluides et des cellules dans un environnant et de synchroniser la régénération des tissus.

Une thérapie contre la perte de cheveux

« L’implication du système lymphatique dans ce processus est un nouveau concept », dit Fuchs, « et pourrait potentiellement fournir de nouvelles cibles thérapeutiques pour les affections lymphatiques telles que les défauts de cicatrisation et la perte des cheveux « .
Cette recherche a été publiée dans Science.
Source : Rockefeller University
Crédit photo : Pixabay

Le système lymphatique et la régénération capillairemartinBiologie
Compte tenu de l'usure qu'elle subit quotidiennement, la peau a une capacité phénoménale à se régénérer. De petits réservoirs de cellules souches, nichés dans des microenvironnements de soutien appelés niches, y sont disséminés et maintiennent un contrôle sur ce processus de réparation. Trop de tissu peut causer des problèmes...