oméga-3-efficaces-contre-le-TDAH
Des chercheurs du King’s College London et de la China Medical University de Taichung, ont découvert que les suppléments d’huile de poisson oméga-3 amélioraient l’attention chez les enfants atteints du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), mais seulement chez ceux dont le sang contenait un faible taux d’oméga-3.

Les oméga-3 efficaces contre le TDAH chez certains enfants

Les chercheurs affirment que leurs résultats apportent une approche médicale personnalisée à la psychiatrie en démontrant que les oméga-3 ne fonctionnent que pour certains enfants atteints du TDAH. Des recherches antérieures menées par le même groupe avaient révélé que les enfants atteints d’une carence en oméga-3 étaient plus susceptibles d’avoir un TDAH plus grave.
Dans un essai contrôlé randomisé, 92 enfants atteints de TDAH âgés de 6 à 18 ans ont reçu des doses élevées d’acide gras oméga-3 EPA (acide eicosapentaénoïque) ou un placebo pendant 12 semaines. Les résultats sont publiés dans la revue Translational Psychiatry.
Les chercheurs ont découvert que les enfants ayant les taux sanguins d’EPA les plus faibles présentaient une amélioration de l’attention et de la vigilance après avoir pris les suppléments d’oméga-3, mais ces améliorations n’ont pas été observées chez les enfants ayant des taux sanguins normaux ou élevés d’EPA. De plus, les suppléments d’oméga-3 ont eu des effets négatifs sur les symptômes d’impulsivité chez les enfants qui présentaient des taux sanguins élevés d’EPA.
Les chercheurs recommandent aux parents de consulter un professionnel de la santé avant de donner des suppléments d’oméga-3 à leurs enfants. La déficience en oméga-3 peut être identifiée par la présence d’une peau sèche et squameuse, d’eczéma et des yeux secs, et pourrait être confirmée par un test sanguin comme celui effectué dans cette étude (bien que le test sanguin ne soit actuellement disponible que pour la recherche).

Les oméga-3 aussi efficaces que le méthylphénidate

Des études antérieures ont révélé des résultats incohérents de la supplémentation en oméga-3 sur les symptômes du TDAH, l’ampleur globale de l’effet étant relativement faible. Les traitements standard offerts aux parents dont les enfants ont un TDAH comprennent des stimulants comme le méthylphénidate (Ritalin). L’ampleur de l’amélioration de l’attention et de la vigilance du méthylphénidate est de 0,22-0,42. En comparaison, l’ampleur de l’amélioration de  la supplémentation en oméga-3 chez les enfants ayant un faible taux sanguin d’EPA était plus importante, soit 0,89 pour l’attention et 0,83 pour la vigilance.
La Dre Jane Chang, codirectrice de la recherche à l’Institute of Psychiatry, Psychology & Neuroscience de King’s, a déclaré : « nos résultats suggèrent que les suppléments d’huile de poisson sont au moins aussi efficaces que les traitements pharmacologiques classiques chez les enfants atteints de TDAH qui présentent une déficience en oméga-3. D’un autre côté, il est possible d’en avoir trop et les parents devraient toujours consulter les psychiatres de leurs enfants puisque notre étude suggère qu’il pourrait y avoir des effets négatifs pour certains enfants ».

Une option préférable aux traitements standard

Le professeur Carmine Pariante, chercheur principal a déclaré : « les suppléments d’oméga-3 n’ont fonctionné que chez les enfants qui avaient des niveaux inférieurs d’EPA dans leur sang, comme si l’intervention comblait un manque de cet important nutriment. Pour les enfants présentant une carence en oméga-3, les suppléments d’huile de poisson pourraient être une option préférable aux traitements stimulants standard. Notre étude établit un précédent important pour d’autres interventions nutritionnelles, et nous pouvons commencer à apporter les bénéfices de la « psychiatrie personnalisée » aux enfants atteints de TDAH.
Cette étude a été menée à Taïwan, où les régimes alimentaires contiennent souvent beaucoup de poissons, comparativement à l’Europe et à l’Amérique du Nord. La plupart des études sur les enfants atteints de TDAH, menées principalement dans les pays occidentaux, ont montré que les taux sanguins moyens d’EPA sont inférieurs à ceux de la présente étude.

Des niveaux élevés d’EPA peuvent être atteints uniquement avec du poisson

Le Professeur Kuan-Pin Su, co-chercheur en chef de l’Université de médecine de Chine a déclaré : « des niveaux élevés d’EPA dans le sang sans utiliser de suppléments peuvent être atteints par une bonne alimentation avec beaucoup de poisson, ce qui est courant dans certains pays asiatiques comme Taiwan et le Japon. »
« De plus, il est possible que la carence en EPA soit plus fréquente chez les enfants atteints de TDAH dans les pays où la consommation de poisson est faible, comme en Amérique du Nord et dans de nombreux pays d’Europe, et que la supplémentation en huile de poisson pourrait donc avoir des avantages plus généralisés pour traiter cette affection que dans notre étude ». note Kuan-Pin.
Source : King’s College London
Crédit photo : Pixabay

L'oméga-3 aussi efficace contre le TDAH que le RitalinmartinBiologie
Des chercheurs du King's College London et de la China Medical University de Taichung, ont découvert que les suppléments d'huile de poisson oméga-3 amélioraient l'attention chez les enfants atteints du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), mais seulement chez ceux dont le sang contenait un faible taux d'oméga-3. Les...