du-béton-autonettoyant-plus-résistant
Comme toute autre chose, les structures en béton se salissent avec le temps, et il est difficile de les nettoyer. Cependant, de telles tâches pourraient bientôt ne plus être nécessaires, car des scientifiques ont mis au point ce qu’ils prétendent être un béton autonettoyant qui est plus léger et plus résistant.

Un nouveau béton autonettoyant 

En général, les matériaux autonettoyants agissent en incorporant des surfaces hydrophobes qui gonflent et rejettent le liquide. Non seulement cette caractéristique empêche ces liquides de former des taches, mais elle permet également à la poussière et à la saleté d’être emportées avec les liquides.
Cependant, les tentatives antérieures d’ajouter des matériaux hydrophobes au béton n’ont pas été entièrement couronnées de succès. Lorsqu’ils sont appliqués comme revêtement de surface ils finissent par s’user avec le temps. Et lorsqu’ils sont mélangés au béton alors qu’il était encore humide, ils compromettent sa résistance lors du séchage.
Sous la direction du professeur Xin Xu, des chercheurs de l’Université des sciences et de la technologie de Chine ont proposé une alternative. Ils ont commencé par combiner du béton humide avec une huile, un émulsifiant et un polymère de silicone hydrophobe appelé polydiméthylsiloxane (PDMS). L’huile et le PDMS se sont mélangés avec l’émulsifiant pour former des gouttelettes qui se sont répandues à la surface du béton.

Le matériau obtenu était très hydrophobe 

Lorsque le béton a ensuite été séché et chauffé, l’huile s’est évaporée, laissant de minuscules pores recouverts de PDMS à l’endroit où les gouttelettes avaient été déposées. Le matériau obtenu s’est avéré très hydrophobe – repoussant une grande variété de liquide – tout en présentant un poids léger et une résistance mécanique élevée.
De plus, il a conservé sa qualité autonettoyante même après le broyage et l’exposition à la chaleur extrême et aux produits chimiques abrasifs. De plus, il s’est avéré très efficace pour absorber les bruits et isoler les installations contre les pertes de chaleur.

Pour des surfaces résistantes aux bactéries

Les scientifiques espèrent maintenant que ce béton pourra être utilisé non seulement pour la construction de bâtiments et d’autres structures, mais aussi pour des surfaces résistantes aux bactéries dans des environnements comme les hôpitaux.

Un article sur cette recherche a été publié dans la revue ACS Applied Materials & Interfaces.
Source : American Chemical Society
Crédit photo : Pixabay

Du béton autonettoyant léger et résistantmartinTechnologie
Comme toute autre chose, les structures en béton se salissent avec le temps, et il est difficile de les nettoyer. Cependant, de telles tâches pourraient bientôt ne plus être nécessaires, car des scientifiques ont mis au point ce qu'ils prétendent être un béton autonettoyant qui est plus léger et...