le-microbiome-permet-de-prédire-quel-exercice-préviendra-le-diabète
Vos microbes intestinaux peuvent déterminer votre réaction à l’exercice. Ces résultats proviennent de recherches montrant comment les personnes ayant certains microbiomes ont de meilleurs résultats métaboliques après l’exercice. Cette découverte ouvre la porte à des traitements du diabète qui ciblent les microbes dans nos intestins.

Le microbiome permet de savoir si l’exercice nous protègera du diabète

Le diabète de type 2 est un problème croissant à l’échelle internationale. Bien qu’il n’y ait pas de médicament miracle, il est possible de le prévenir par des interventions précoces sur le mode de vie, affirme Aimin Xu à l’Université de Hong Kong.
« L’exercice est la stratégie la plus rentable pour la prévention du diabète », dit-il. « Cependant, certaines personnes ne réagissent pas favorablement à l’exercice. » Pour comprendre pourquoi, Xu et ses collègues ont étudié comment l’exercice physique affectait le microbiome et le métabolisme de 39 hommes atteints de prédiabète, où les taux de glycémie sont plus élevés que la normale, mais pas assez élevés pour permettre un diagnostic de diabète.
Les participants, qui n’avaient jamais pris de médicaments pour cette maladie, ont été assignés au hasard soit à un groupe témoin sédentaire, soit à un groupe qui a suivi un cours d’entraînement supervisé de trois mois à haute intensité et à forte intensité. On leur a dit de maintenir leur régime alimentaire habituel.
Bien que tous les participants du groupe faisant de l’exercice présentaient une réduction du poids similaire et une réduction de la graisse, seulement 70 % d’entre eux présentaient des améliorations significatives du métabolisme du glucose et de la sensibilité à l’insuline, selon Xu.

Un microbiome significativement différent

Une analyse de leurs microbes intestinaux a révélé que les personnes qui ont constaté une amélioration du métabolisme du glucose et de la sensibilité à l’insuline avaient des microbiomes significativement différents, dont plusieurs étaient capables de produire plus de molécules appelées acides gras à chaîne courte et de décomposer plus d’acides aminés à chaîne ramifiée. Les microbiomes des non-répondeurs étaient plus susceptibles de produire des composés nuisibles au métabolisme.
Ensuite, les chercheurs ont demandé aux participants de fournir des échantillons de matières fécales et ont transplanté les microbes qu’ils contenaient dans des souris obèses. Les rongeurs recevant des microbes de personnes qui ont bien réagi à l’exercice ont ensuite développé une meilleure résistance à l’insuline et une meilleure régulation du glucose. Les rongeurs recevant des microbes de personnes qui n’avaient pas répondu positivement à l’exercice n’ont pas eu d’amélioration dans ces processus.
« Notre étude identifie la mauvaise adaptation du microbiote intestinal comme un « coupable » chez les personnes qui ne répondent pas à l’intervention par l’exercice », dit Xu. « C’est l’une des premières études d’essais cliniques randomisés avec contrôle interventionnel fournissant des preuves claires du rôle du microbiote intestinal sur la santé métabolique. »

Personnaliser les traitements

Ces résultats soulèvent la possibilité que le ciblage du microbiote intestinal puisse maximiser les bienfaits de l’exercice et aider les médecins à personnaliser les traitements selon les patients.
Cette étude ne portait que sur les hommes. Les microbiomes intestinaux peuvent différer selon le sexe, c’est la raison pour laquelle l’équipe prévoit d’entreprendre des recherches similaires sur les femmes et les personnes âgées.
Cette recherche a été publiée dans Cell Metabolism.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Le microbiome prédit si l'exercice nous protègera du diabètemartinBiologie
Vos microbes intestinaux peuvent déterminer votre réaction à l'exercice. Ces résultats proviennent de recherches montrant comment les personnes ayant certains microbiomes ont de meilleurs résultats métaboliques après l'exercice. Cette découverte ouvre la porte à des traitements du diabète qui ciblent les microbes dans nos intestins. Le microbiome permet de savoir...