des-couches-de-miel-contre-les-infections-bactériennes
Depuis l’Antiquité, le miel a été utilisé pour favoriser la guérison des plaies. Au XXIe siècle, il a également été intégré à un revêtement chirurgical qui pourrait aider à prévenir les infections postopératoires.

Utiliser le miel contre les infections postopératoires

On pense que toutes les formes de miel ont une qualité antibactérienne, car elles contiennent des produits chimiques produisant du peroxyde d’hydrogène. Le miel de Manuka présente cependant une particularité: il contient en outre un composé organique antibactérien appelé méthylglyoxal.
Gardant à l’esprit cette caractéristique, une équipe internationale de scientifiques s’est attelée à la création d’un nano-revêtement électrofiltre pour maillages chirurgicaux, qui libère progressivement le miel de Manuka de qualité médicale au fil du temps.
Bien que les mailles ordinaires non enduites soient fréquemment utilisées pour favoriser la cicatrisation des tissus mous dans le corps après une chirurgie, elles augmentent également le risque d’infection, car des biofilms bactériens peuvent se former à leur surface.
Ce nouveau revêtement se compose de huit nano-couches de miel chargé négativement, alternant entre huit autres nano-couches d’un polymère biocompatible chargé positivement. L’idée est que, lorsque les couches de polymère se biodégradent de manière inoffensive dans le corps, de nouvelles couches de miel sont exposées, tuant ainsi des bactéries qui pourraient se déposer sur les mailles.

Ce nano-revêtement est efficace contre plusieurs sortes de bactéries

Lors de tests en laboratoire, il a été constaté que ce nano-revêtement protégeait les échantillons de mailles de polymère de la colonisation par des bactéries nuisibles tels que le SARM, le Staphylococcus et l’E. coli, pendant une période allant jusqu’à trois semaines. À ce moment-là, les plaies internes du patient devraient avoir guéri.
« Ces résultats sont vraiment très intéressants », déclare le Dr Piergiorgio Gentile de l’Université de Newcastle, qui dirige cette étude avec la Dr Elena Mancuso de l’Université d’Ulster. « Le miel est utilisé pour traiter des plaies infectées depuis des milliers d’années, mais c’est la première fois qu’il a été démontré qu’il était efficace pour lutter contre l’infection dans les cellules à l’intérieur du corps. »
Un article sur cette recherche a été publié dans la revue Frontiers.
Source : Newcastle University
Crédit photo : Pixabay

Du miel contre les infections des mailles chirurgicalesmartinBiologie
Depuis l'Antiquité, le miel a été utilisé pour favoriser la guérison des plaies. Au XXIe siècle, il a également été intégré à un revêtement chirurgical qui pourrait aider à prévenir les infections postopératoires. Utiliser le miel contre les infections postopératoires On pense que toutes les formes de miel ont une qualité antibactérienne,...