un-gel-guérit-les-blessures-de-deux-façons
Le polysporin pourrait être en compétition avec d’autres produits, car des scientifiques suédois ont créé un gel cicatrisant qui non seulement tue les bactéries résistantes aux antibiotiques, mais réduit également l’inflammation des plaies. Il pourrait un jour remplacer les médicaments à base d’antibiotiques.

Un gel pour guérir les plaies plus rapidement

Développé à l’Université de Lund, ce gel contient un type de peptide connu sous le nom de TCP-25. Les peptides sont de courtes chaînes d’acides aminés qui se trouvent naturellement dans l’organisme et bien qu’ils aident à prévenir les infections en tuant les bactéries nocives sur les sites des plaies, ils sont parfois « dépassés » si le nombre de bactéries est trop élevées. Ce gel agit en introduisant davantage de peptides, ce qui permet de mieux cicatriser les plaies.
De plus, il a été démontré que ces peptides inactivent les molécules appelées lipopolysaccharides, qui se trouvent dans les parois cellulaires des bactéries. Habituellement, ces molécules produisent une réponse inflammatoire dans l’organisme hôte – si cette inflammation devient incontrôlable, la guérison des blessures est retardée.
Lors de tests en laboratoire effectués sur des rats et des porcs, ce gel a réduit l’inflammation des plaies dans les 24 heures suivant son application. Il a ensuite permis de réduire les populations de bactéries Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa, sur une période de trois à quatre jours.
Les chercheurs travaillent maintenant avec la jeune entreprise biomédicale suédoise in2cure afin de commercialiser cette technologie, en espérant qu’elle pourra bientôt être utilisée dans des essais cliniques sur des humains. Cela dit, les possibilités ne s’arrêtent pas au traitement des blessures externes.

Cette technique pourrait guérir les infections de plusieurs autres organes internes

« Nous examinerons également la possibilité de développer de nouveaux médicaments à base de peptides pour les infections oculaires et les infections d’autres organes internes », explique le chercheur principal, le professeur Artur Schmidtchen. « Cela pourrait devenir une nouvelle façon de traiter à la fois les infections et les inflammations sans utiliser d’antibiotiques. »
Cette recherche a été publiée dans Science Translational Medicine.
Source : Lund University
Crédit photo : Pixabay

Un gel non antibiotique guérit les blessures de deux façons martinbiothechnologie
Le polysporin pourrait être en compétition avec d'autres produits, car des scientifiques suédois ont créé un gel cicatrisant qui non seulement tue les bactéries résistantes aux antibiotiques, mais réduit également l'inflammation des plaies. Il pourrait un jour remplacer les médicaments à base d'antibiotiques. Un gel pour guérir les plaies plus...