une-étrange-illusion-pourrait-aider-à-traiter-le-TOC
Une illusion bizarre où de fausses matières fécales sont déposées sur une main en caoutchouc pourrait devenir un moyen de traiter le trouble obsessionnel compulsif (TOC). Ce processus, conçu pour aider les personnes à se sentir plus à l’aise face aux germes, pourrait être moins bouleversant que les formes de thérapie existantes où les gens doivent voir leurs vraies mains avec de la saleté, explique Baland Jalal de l’Université de Cambridge.

Une illusion pour traiter le trouble obsessionnel compulsif

Cette illusion originale, qui a été découverte il y a environ 20 ans, consiste à mettre une main hors de vue, par exemple sous une table, et à voir une fausse main à sa place. Si quelqu’un d’autre caresse la fausse et la vraie main en même temps, la plupart des gens commencent à sentir que la fausse main est la leur.
Les psychologues utilisent souvent cette technique pour étudier comment nous nous sentons propriétaires de notre corps, ce qui aide à générer notre sentiment d’appartenance. Mais dans ce qui est peut-être son application la plus révoltante à ce jour, elle a été utilisée pour susciter des sentiments de dégoût à l’égard de  fausses matières fécales.
Jalal et son équipe ont utilisé cette version de cette technique avec des personnes ayant des sentiments obsessionnels compulsifs à l’égard de l’hygiène. Les personnes ayant un trouble obsessionnel compulsif sont obsédées par certaines peurs et accomplissent des rituels répétitifs pour se sentir en sécurité – comme se laver les mains plusieurs fois par jour.
Elles sont généralement traitées par une thérapie d’exposition, qui les aide à affronter leurs peurs sans les gestes répétitifs, de sorte qu’elles apprennent progressivement que rien de mal n’arrive. Mais certains trouvent cela trop pénible – un quart des gens affectés ne commence même pas cette thérapie.

Un test avec 29 personnes ayant un trouble obsessionnel compulsif

C’est là que les fausses matières fécales caca entre en jeu. La substance était fabriquée à partir d’aliments tels que le chocolat, le beurre d’arachide et la farine, mais elle sentait mauvais grâce à un jet d’odeur d’excréments de magasin de farces. « Ça sent vraiment mauvais », dit Jalal.
L’équipe a demandé à 29 personnes ayant un trouble obsessionnel compulsif de passer par le test de cette illusion, puis de tamponner de faux excréments sur la main en caoutchouc, tout en touchant leur vraie main hors de vue avec une serviette humide. Même si elles savaient que le caca n’était pas réel, elles ont déclaré se sentir contaminées et dégoûtées. « Les patients étaient terrifiés par ce genre de substance », dit Jalal.
Même la moitié du groupe qui avait subi une version plus faible de cette expérience – où le caoutchouc et les vraies mains sont caressés de façon désynchronisée – a éprouvé l’illusion au début, ce qui laisse croire que les personnes atteintes d’un trouble obsessionnel-compulsif y sont plus sensibles, dit M. Jalal.

Les gens pourraient être plus tolérants avec cette illusion

Son équipe veut utiliser cette technique comme moyen de traiter le trouble obsessionnel compulsif, car elle espère que les gens seront plus tolérants à la thérapie d’exposition qui commence par l’utilisation d’une fausse main.
Cette recherche a été publiée dans Frontiers in Human Neuroscience.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pexel