utiliser-les-déchets-nucléaires-pour-concevoir-des-produits-de-grandes-valeurs
Des chimistes ont trouvé un nouvel usage pour les déchets nucléaires – en transformant une réserve inutilisée en un composé polyvalent qui pourrait être utilisé pour créer de précieux produits chimiques de base ainsi que de nouvelles sources d’énergie.

L’uranium appauvri pour créer de précieux produits chimiques

L’uranium appauvri (DU) est un sous-produit radioactif du processus utilisé pour créer de l’énergie nucléaire. Beaucoup de gens craignent les risques sanitaires de l’uranium appauvri. Il est soit stocké dans des installations coûteuses, soit utilisé pour fabriquer des missiles perforants controversés.
Le professeur Geoff Cloke, le professeur Richard Layfield et Nikolaos Tsoureas, tous de l’Université du Sussex, ont révélé que l’uranium appauvri pourrait en fait être plus utile qu’on ne le pense.
En utilisant un catalyseur qui contient de l’uranium appauvri, les chercheurs ont réussi à convertir de l’éthylène (un alcène utilisé pour fabriquer du plastique) en éthane (un alcane utilisé pour produire un certain nombre d’autres composés, dont l’éthanol). Leurs travaux constituent une avancée qui pourrait aider à réduire la lourde charge des réserves à grande échelle de l’uranium appauvri et mené à la transformation d’alcènes plus complexes.

Convertir les alcènes en alcanes

Le professeur Layfield a déclaré : « la capacité de convertir les alcènes en alcanes est une réaction chimique importante qui nous permet de prendre des molécules simples et de les transformer en précieux produits chimiques de base, comme les huiles hydrogénées et les produits pétrochimiques qui peuvent être utilisés comme source d’énergie.
En collaboration avec des chercheurs de l’Université de Toulouse et de la Humboldt-Universität zu Berlin, l’équipe de Sussex a découvert qu’une molécule organométallique à base d’uranium appauvri pouvait catalyser l’ajout d’une molécule d’hydrogène à la double liaison carbone-carbone dans l’éthylène – le membre le plus simple de la famille des alcènes – pour créer de l’éthane.
M. Cloke a dit : « personne n’a jamais pensé à utiliser de l’uranium appauvri de cette façon auparavant. Si la conversion de l’éthylène en éthane n’est pas nouvelle, l’utilisation de l’uranium est une étape clé.

Les pentalènes sont la clé de cette réaction

« La clé de cette réactivité était deux anneaux pentagonaux de carbone fusionnés, appelés pentalènes (qui sont des hydrocarbures polycycliques) qui aident l’uranium à injecter des électrons dans l’éthylène et à l’activer en vue de l’ajout d’hydrogène. »
Cette recherche a été publiée dans Journal of the American Chemical Society.
Source : University of Sussex
Crédit photo : Pixabay