un-catilage-artificiel-qui-peut-se-réparer-lui-même
Un nouvel hydrogel créé à partir de matériaux habituellement mis au rebut par les industries de la forêt et de la pêche pourrait remplacer les produits pétroliers qui sont utilisés dans diverses applications biomédicales, allant aux lentilles de contact aux capsules pour les médicaments.

Un cartilage artificiel fait avec des déchets

« Mais l’intention réelle était de créer un matériau qui pourrait être utilisé comme cartilage artificiel », a expliqué Lingyun Chen, un professeur de l’Université de l’Alberta qui se spécialise dans la chimie des biopolymères et qui a participé à la mise au point de ce produit, qui est fabriqué à partir d’épinettes et de coquilles de crustacés.
« Notre hydrogel pourrait également être transformé en minuscules nanobilles qui pourraient être utilisées comme systèmes d’administration ciblée de médicaments pour des tissus ou à des organes spécifiques « , a-t-elle dit.
« Le potentiel est énorme – ce matériau pourrait être utiles pour remplacer le pétrole dans un certain nombre de produits comme les emballages alimentaires, les systèmes de filtration de l’eau ou les adsorbants pour le traitement de l’eau », a-t-elle dit. « L’hydrogel n’est qu’un exemple de la façon dont nous pouvons transformer et utiliser ce matériau. »

Pour des applications biomédicales

« Nous avons pu démontrer qu’il possède de bonnes propriétés mécaniques parce qu’il est résistant, étirable et qu’il reprend sa forme lorsqu’il est comprimé », a-t-elle expliqué. Ses travaux ont montré que cette nouvelle technologie était peu toxique pour les cultures cellulaires, ce qui laisse entendre qu’elle pourrait aussi être utilisée dans diverses applications biomédicales, allant aux lentilles cornéennes à l’administration de médicaments.
Bien qu’il reste encore beaucoup de travail à faire, Mme Chen croit que cela montre qu’un peu d’imagination peut contribuer grandement à rendre les industries plus durables.
« Comme ces sous-produits ont une utilisation limitée, nous avons été très heureux de constater que notre hydrogel a des propriétés intéressantes », a-t-elle ajouté. « Ce travail démontre vraiment que les choses que nous considérons parfois comme des déchets peuvent avoir des applications dans d’autres domaines, rendant potentiellement d’autres industries – dans ce cas-ci la forêt et la pêche – plus durables.  »
Cette recherche a été publiée dans Carbohydrate Polymers.
Source : University of Alberta
Crédit photo : Pixabay

Un «cartilage artificiel» qui peut s'auto-réparermartinbiothechnologie
Un nouvel hydrogel créé à partir de matériaux habituellement mis au rebut par les industries de la forêt et de la pêche pourrait remplacer les produits pétroliers qui sont utilisés dans diverses applications biomédicales, allant aux lentilles de contact aux capsules pour les médicaments. Un cartilage artificiel fait avec des déchets 'Mais...