le-thé-vert-serait-lié-à-une-plus-longue-durée-de-vie
Une vaste étude longitudinale menée en Chine a révélé que la consommation de thé vert trois fois par semaine serait liée à une plus longue durée de vie et à des taux plus faibles de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. La même association n’a pas été observée chez les buveurs de thé noir, ce qui suggère que certains composés spécifiques au thé vert pourraient conférer ces bienfaits à long terme pour la santé.

Consommer du thé vert serait liée à une plus longue durée vie

Cette nouvelle recherche a analysé les données d’une vaste étude chinoise conçue pour mesurer les facteurs de santé à long terme qui sous-tendent les maladies cardiovasculaires. Plus de 100 000 participants ont été suivis pendant une moyenne de plus de sept ans, la consommation habituelle de thé étant classée comme une consommation de plus de trois fois par semaine.
Cette étude a révélé que les buveurs de thé vivaient en moyenne environ 15 mois de plus que les non-buveurs de thé. Les buveurs de thé étaient également moins susceptibles de développer des maladies cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux (AVC), dans une proportion d’environ 20 %.
« Les effets protecteurs du thé étaient plus évidents dans le groupe des buveurs de thé réguliers et habituels », explique Dongfeng Gu, auteur principal de cette nouvelle étude de l’académie chinoise des sciences.  » Des études sur les mécanismes ont suggéré que les principaux composés bioactifs du thé, à savoir les polyphénols, ne sont pas stockés à long terme dans l’organisme. Ainsi, la consommation fréquente de thé sur une période prolongée peut être nécessaire pour avoir l’effet cardio-protecteur ».

Le thé vert versus le thé noir

Les types de thé consommés par les sujets ont révélé que le thé vert était spécifiquement associé aux effets bénéfiques sur la santé, alors que les mêmes avantages cardiovasculaires et de durée de vie n’étaient pas observés chez les buveurs de thé noir. Gu émet l’hypothèse que plusieurs facteurs pourraient expliquer cette différence entre le thé noir et le thé vert. Le thé noir, par exemple, contient moins de polyphénols qui sont associés à des bienfaits pour la santé, et il est aussi souvent consommé avec du lait, ce qui peut contrecarrer l’effet sur la santé.
« Dans la population de notre étude, 49 % des buveurs habituels de thé consommaient le plus souvent du thé vert, alors que seulement 8 % préféraient le thé noir », ajoute Gu. « La faible proportion de buveurs de thé noir pourrait rendre plus difficile la robustesse de ces associations, mais nos résultats suggèrent un effet différent entre ces deux types de thé ».
Jodie Relf, porte-parole de la British Dietetic Association, suggère que les bienfaits pour la santé révélés dans cette étude ne sont peut-être pas directement liés au thé vert lui-même, mais plutôt le reflet de certains facteurs liés au mode de vie qui accompagnent la consommation de thé.

Plusieurs facteurs expliqueraient ces résultats

« En Chine, boire du thé ne consiste non seulement à étancher sa soif ou à rester hydraté – l’acte de boire du thé implique de prendre du temps dans sa journée pour infuser le thé et le boire tout en prenant le temps de ralentir et de se calmer durant la journée », déclare Relf, qui n’a pas travaillé sur cette nouvelle étude. « Ce temps de calme, en plus des propriétés sur la santé du thé, pourrait être ce qui améliore la santé des buveurs de thé vert en réduisant leur niveau de stress ».
« On pense depuis des années que la consommation de thé peut avoir un impact positif sur notre santé, cependant, il n’y a actuellement pas assez de preuves pour soutenir exactement quels composés du thé produit ces bienfaits pour la santé et quels sont exactement ces bienfaits », dit Relf. « Ce que nous devons savoir c’est que le fait de boire du thé ne va pas à lui seul améliorer la santé, c’est simplement un autre outil à ajouter à son alimentation de tous les jours. Nous ne pouvons pas continuer à manger des aliments riches en matières grasses, à mener une vie sédentaire et nous attendre à ce que le thé corrige nos problèmes ».
Cette recherche a été publiée dans European Journal of Preventive Cardiology.
Source : European Society of Cardiology
Crédit photo : Pixabay

Le thé vert aiderait à vivre plus longtemps en bonne santémartinBiologie
Une vaste étude longitudinale menée en Chine a révélé que la consommation de thé vert trois fois par semaine serait liée à une plus longue durée de vie et à des taux plus faibles de maladies cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux. La même association n'a pas été observée chez...