deux-gènes-travaillent-ensemble-pour-aider-à-propager-le-cancer
Les gènes promoteurs du cancer MYC et TWIST1 coopèrent avec les cellules du système immunitaire pour permettre aux cellules cancéreuses de se propager, mais le blocage d’une étape clé de ce processus peut aider à prévenir l’apparition de cette maladie.

Les gènes MYC et TWIST1 permettent aux cellules cancéreuses de se propager

Ces découvertes pourraient aider les cliniciens à identifier les patients cancéreux présentant un risque que leur cancer se métastases, un processus par lequel les cellules cancéreuses se propagent à d’autres parties du corps. Elles peuvent également contribuer à l’élaboration de nouvelles stratégies pour prévenir ou traiter les métastases.
« La plupart des décès liés au cancer sont causés par des métastases, mais il n’existe actuellement aucun traitement pour les arrêter », explique l’auteur principal Renumathy Dhanasekaran, étudiant en doctorat. « Le but principal de notre recherche est de comprendre comment les gènes responsables du cancer permettent la formation de métastases et d’utiliser cette information pour identifier les thérapies ciblées qui pourraient la prévenir ».
Dhanasekaran et ses collègues ont modifié génétiquement des souris pour exprimer à la fois les gènes MYC et TWIST1 et ont découvert que ces deux gènes favorisant le cancer menaient à des métastases. Ils ont également constaté que les cellules cancéreuses produisaient des molécules favorisant l’inflammation, les cytokines Ccl2 et Il13, qui attirent les cellules immunitaires appelées macrophages et les rendent plus favorables aux cellules tumorales. Les cellules cancéreuses peuvent ainsi migrer plus facilement vers de nouvelles régions du corps.

Bloquer cette combinaison entrave la propagation des métastases

L’équipe a ensuite montré que l’exposition de souris atteintes d’un cancer du foie causé par le gène MYC avec les cytokines Ccl2 et Il13 provoquait des métastases. Mais le blocage de cette combinaison spécifique de cytokines semblait entraver ce processus.
Pour voir si ces deux gènes contribuaient également aux métastases chez l’homme, les scientifiques ont analysé 10 000 échantillons de tumeurs prélevés sur des humains atteints de 33 types de cancer différents. Ils ont constaté que les patients ayant les gènes MYC et de TWIST1 avaient moins de chances de survivre, produisaient plus de Ccl2 et d’Il13 et présentaient plus de macrophages dans leurs tumeurs.
« Il est intéressant de noter que les gènes MYC et TWIST1 ont déjà démontré une coopération positive pour moduler l’inflammation pendant le développement embryonnaire », déclare l’auteur principal Dean Felsher. « Ces modifications du microenvironnement sont nécessaires pour permettre aux cellules mésodermiques de migrer vers leur destination. Mais dans de multiples cancers humains, les gènes MYC et le TWIST1 sont surexprimés, et nous suggérons qu’ils provoquent à leur tour une invasion tumorale en « détournant » ce programme de migration des cellules embryonnaires ».

Les patients avec des taux élevés d’Il13 sont plus susceptibles d’avoir des tumeurs agressives

Enfin, l’équipe a surveillé les taux de Ccl2 et d’Il13 chez 25 patients atteints d’un cancer du foie et 10 patients témoins atteints de cirrhose. Ils ont constaté que seuls les patients atteints de cancer du foie présentaient des taux élevés de ces deux molécules et que, dans ce groupe, ceux qui présentaient des taux élevés d’Il13 étaient plus susceptibles d’avoir des tumeurs agressives.
« Ces résultats suggèrent que les patients atteints de cancers plus agressifs auront probablement des niveaux plus élevés de cytokines Ccl2 et Il13 dans leur sang », conclut Felsher. « L’analyse de ces molécules à l’avenir pourrait aider à identifier ceux qui pourraient bénéficier des thérapies combinées qui les ciblent ».
Cette recherche a été publiée dans eLIFE.
Source : eLIFE
Crédit photo : Pixabay

Deux gènes aident à propager le cancermartinBiologie
Les gènes promoteurs du cancer MYC et TWIST1 coopèrent avec les cellules du système immunitaire pour permettre aux cellules cancéreuses de se propager, mais le blocage d'une étape clé de ce processus peut aider à prévenir l'apparition de cette maladie. Les gènes MYC et TWIST1 permettent aux cellules cancéreuses de se...