combattre-les-graisses-avec-des-injections-salées-et-glacées
Des scientifiques ont créé et testé un nouveau traitement qui fait fondre la graisse du ventre ou toute autre partie du corps. Cette nouvelle technique, développée par des chercheurs de Harvard et du Massachusetts General Hospital (MGH), consiste à injecter une solution saline glacée directement dans les dépôts de graisse pour les réduire de moitié.

Un nouveau traitement qui fait fondre la graisse

Ce nouveau traitement semble assez simple. Il utilise une solution stérile composée de solution saline, de glycérol et de 20 à 40 pour cent de petites particules de glace, ce qui lui donne une texture gluante. Ce mélange est injecté directement dans les dépôts graisseux où il cristallise et tue les cellules graisseuses. Au cours des quelques semaines suivant ce traitement, le corps se débarrassera des cellules mortes.
L’équipe affirme que ce traitement pourrait être utilisé pour réduire les réserves de graisse dans pratiquement n’importe quelle partie du corps, à n’importe quelle profondeur, tant qu’il est accessible par une aiguille ou un cathéter. Surtout, il ne semble pas avoir d’effets néfastes sur d’autres tissus, tels que les muscles.
Pour tester leur traitement, les chercheurs ont injecté cette solution à des porcs et surveillé les effets pendant huit semaines. Ils ont constaté que cette solution saline réduisait l’épaisseur de graisse de 55%, par rapport à un groupe témoin qui recevait des injections de la même solution sans les particules de glace. Aucun dommage n’a été causé à la peau ou aux muscles, et aucun effet secondaire n’a été observé ailleurs dans le corps des animaux.

Ce traitement peut se faire en une minute par un médecin

Les chercheurs disent que cette nouvelle méthode injectable devrait être plus rapide et plus efficace que tout ce qui existe en ce moment pour faire fondre les graisses. « L’attrait de cette technique est qu’elle est facile et pratique à faire », explique Lilit Garibyan, auteur principal de cette étude. « Avec cette nouvelle technique, le médecin peut faire une simple injection qui prend un peu moins d’une minute, le patient peut rentrer chez lui, puis la graisse disparaît progressivement. »
Cette recherche a été publiée dans Plastic and Reconstructive Surgery.
Source : Harvard
Crédit photo : Pixabay