spacex-détruit-une-fusée-test-pour-la-casule-Crew-Dragon
Le véhicule spatial Crew Dragon de SpaceX et le propulseur Falcon 9 ont terminé une démonstration d’évasion de lancement en vol. Le 19 janvier 2020, à 10h30 HNE, la fusée et la capsule sans équipage ont décollé du complexe 39A au centre spatial Kennedy de la NASA en Floride pour le dernier essai en vol de huit minutes avant d’être validées pour transporter des astronautes à destination et en provenance de la Station spatiale internationale.

Le test du véhicule spatial Crew Dragon est une réussite

Ce lancement a eu lieu après un retard de 26 heures dû à une mer agitée dans la zone de récupération de l’océan Atlantique au large des côtes de la Floride. Le but de cette brève mission était de déclencher délibérément une urgence de lancement et de démontrer la capacité des systèmes de bord du Crew Dragon à réagir automatiquement et à revenir sur Terre en toute sécurité.
Selon la NASA, une minute et 30 secondes après le début du vol, le Falcon 9 passait par le point connu sous le nom de Max Q – le moment où le booster subit son stress mécanique maximal. C’est à ce moment que le Crew Dragon a été programmé pour se séparer de la fusée comme en cas d’une urgence réelle.
Le vaisseau spatial a effectué sa séparation de la fusée puis a mis à feu ses moteurs Draco pour l’amener à une altitude sécuritaire. Pendant ce temps, le Falcon 9 s’est autodétruite à la suite de l’interruption de la mission. La capsule Crew Dragon s’est alors séparée de son module de service et a déployé ses parachutes pour ralentir et descendre jusqu’à 10h38, où elle a été récupérée par le détachement 3 du 45e groupe d’opérations de l’US Air Force et par l’équipe de récupération de SpaceX pour revenir à Cap Canaveral.
Bien que cette mission ait été sans équipage, deux mannequins d’essai ont occupé des sièges dans la capsule, où des instruments ont enregistré les contraintes que leur ont imposées les procédures d’interruption et d’atterrissage. La NASA et SpaceX vont maintenant étudier les données de vol en vue de la mission Demo-2, qui amènera les astronautes de la NASA à l’ISS.

La NASA étudiera les données de cette mission

« Les derniers jours ont été une expérience incroyable pour nous », a déclaré l’astronaute Doug Hurley. « Nous avons commencé par une répétition générale complète de ce que Bob et moi allons faire pour notre mission. Aujourd’hui, nous avons assisté à la démonstration d’un système que nous espérons ne sera jamais utiliser, mais qui peut sauver des vies si jamais quelque chose d’inattendu se produit. Il a fallu beaucoup de travail entre la NASA et SpaceX pour en arriver là, et on a hâte de se rendre à la station spatiale. »
La webdiffusion en direct du lancement peut être visionnée dans la vidéo ci-dessous.

Source : NASA
Crédit photo : Pixabay

Crew Dragon : SpaceX détruit une fusée lors d'un testmartinTechnologie
Le véhicule spatial Crew Dragon de SpaceX et le propulseur Falcon 9 ont terminé une démonstration d'évasion de lancement en vol. Le 19 janvier 2020, à 10h30 HNE, la fusée et la capsule sans équipage ont décollé du complexe 39A au centre spatial Kennedy de la NASA en Floride...