les-noix-aident-la-santé-des-intestins-et-celle-du-cœur
Les noix ne sont pas seulement une collation savoureuse, elles peuvent aussi favoriser la prolifération de bactéries bénéfiques pour l’intestin. De nouvelles recherches suggèrent que ces « bonnes » bactéries pourraient contribuer aux bienfaits des noix pour la santé du cœur.

Les noix et la santé du cœur

Dans le cadre d’un essai contrôlé et randomisé, les chercheurs ont découvert que la consommation quotidienne de noix était associée à une augmentation de certaines bactéries qui peuvent aider à promouvoir la santé. De plus, ces changements dans les bactéries intestinales étaient associés à des améliorations de certains facteurs de risque de maladies du cœur. Kristina Petersen, professeur adjoint de recherche à Penn State, a déclaré que cette étude suggère que les noix peuvent être une collation saine pour le cœur et les intestins.
Des recherches antérieures avaient démontré que les noix, lorsqu’elles sont combinées avec un régime alimentaire faible en gras saturés, peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé du cœur. Par exemple, des travaux antérieurs ont démontré que la consommation quotidienne de noix entières réduit le taux de cholestérol et la tension artérielle.
Selon les chercheurs, d’autres recherches ont révélé que les changements apportés aux bactéries du tractus gastro-intestinal – également connues sous le nom de microbiome intestinal – peuvent aider à expliquer les bienfaits cardiovasculaires des noix.

Vérifier les effets des noix

Pour cette étude, les chercheurs ont recruté 42 participants souffrant d’embonpoint ou d’obésité et âgés de 30 à 65 ans. Avant le début de cette étude, les participants ont été soumis à un régime alimentaire américain moyen pendant deux semaines. Après ce régime de « passage », les participants ont été assignés au hasard à l’un des trois régimes de cette étude, qui comprenaient tous moins de gras saturés que le régime de passage.
Les régimes comprenaient un régime qui incorporait des noix entières, un régime qui comprenait la même quantité d’acide alpha-linolénique (ALA) et d’acides gras polyinsaturés sans noix, et un régime qui substituait partiellement l’acide oléique (un autre acide gras) à la même quantité d’ALA que l’on trouve dans les noix, sans aucune noix.
Dans les trois régimes, les noix ou les huiles végétales ont remplacé les gras saturés, et tous les participants ont suivi chaque régime pendant six semaines avec une pause entre les périodes de régime.
Pour analyser les bactéries dans le tractus gastro-intestinal, les chercheurs ont recueilli des échantillons de selles 72 heures avant que les participants ne terminent le régime de passage et chacune des trois périodes de régime de cette étude.
« Le régime aux noix a enrichi un certain nombre de bactéries intestinales qui ont été associées à des bienfaits pour la santé dans le passé », a déclaré M. Petersen. « L’une d’entre elles est la Roseburia, qui a été associée à la protection de la muqueuse intestinale. Nous avons aussi vu un enrichissement en Eubacteria eligens et Butyricicoccus. »

Les noix provoquent des changements dans les bactéries intestinales 

Les chercheurs ont également découvert qu’après le régime aux noix, il y avait des associations significatives entre les changements dans les bactéries intestinales et les facteurs de risque de maladie cardiaque. Eubacterium eligens était inversement associé à des changements dans plusieurs mesures différentes de la pression artérielle, ce qui suggère qu’un plus grand nombre d’Eubacterium eligens était associé à une plus grande réduction de ces facteurs de risque.
En outre, un plus grand nombre de Lachnospiraceae a été associé à des réductions plus importantes de la tension artérielle, du cholestérol total et du cholestérol non-HDL. Il n’y a pas eu de corrélation significative entre les bactéries enrichies et les facteurs de risque de maladies cardiaques après les deux autres régimes.
Regina Lamendella, professeur agrégé de biologie au Collège Juniata, a déclaré que ces résultats sont un exemple de la façon dont les gens peuvent nourrir le microbiome intestinal de façon positive. « Les aliments comme les noix entières fournissent une gamme variée de bons nutriments – comme les acides gras, les fibres et les composés bioactifs – pour que nos microbiomes intestinaux puissent se nourrir », a déclaré Mme Lamendella. « En retour, cela peut aider à générer des métabolites bénéfiques et d’autres produits pour notre corps. »

Les noix peuvent changer la santé intestinale

« Ces résultats s’ajoutent à ce que nous savons sur les bienfaits des noix pour la santé, cette fois-ci en ce qui concerne leurs effets sur la santé intestinale », a déclaré Mme Kris-Etherton. « Cette étude nous donne des indices sur le fait que les noix peuvent changer la santé intestinale, et maintenant nous sommes intéressés à élargir et à examiner comment cela peut affecter le taux de sucre dans le sang. »
Cette recherche a été publiée dans The Journal of Nutrition.
Source : Penn State University
Crédit photo : Pixabay

Les noix aident à promouvoir la santé du cœurmartinBiologie
Les noix ne sont pas seulement une collation savoureuse, elles peuvent aussi favoriser la prolifération de bactéries bénéfiques pour l'intestin. De nouvelles recherches suggèrent que ces 'bonnes' bactéries pourraient contribuer aux bienfaits des noix pour la santé du cœur. Les noix et la santé du cœur Dans le cadre d'un essai...