certaines-personnes-sont-très-bonnes-pour-reconnaître-des-voix
Il existe des super reconnaisseurs de voix, des personnes dotées de capacités extraordinaires pour se souvenir et reconnaître des voix humaines. Et ils pourraient potentiellement transformer les opérations de contre-terrorisme et de surveillance.

Des super reconnaisseurs de voix

Les personnes ayant un don exceptionnel pour reconnaître les visages, connues sous le nom de super-reconnaisseurs, ont intrigué les chercheurs il y a plus de dix ans, lorsqu’on a découvert qu’environ 2 % de la population possédaient une telle capacité. Le service de police métropolitain de Londres a ensuite créé une unité spécialisée d’agents dotés de cette compétence, dont certains ont aidé à identifier les suspects pris sur les caméras de surveillance pendant les émeutes de Londres de 2011.
Ryan Jenkins, de l’université de Greenwich à Londres, voulait savoir si ces personnes avaient également des capacités supérieures pour reconnaître et faire correspondre les voix.
Pour ce faire, il a fait passer à 529 super reconnaisseurs de visage une série de tests de reconnaissance vocale. L’un de ces tests consiste en 80 paires de clips audio d’une personne prononçant une syllabe différente. Les participants doivent décider si les clips audio appartiennent à la même personne ou non.
Un autre test a permis de vérifier si ces personnes pouvaient reconnaître des voix de célébrités, et un autre a été inclus pour s’assurer que la capacité était spécifique aux voix humaines, et non à d’autres types de sons comme le son d’une cloche.
Jenkins a constaté que les personnes qui reconnaissaient les visages étaient plus susceptibles d’avoir des capacités de reconnaissance de la voix que la moyenne des personnes, mais seuls 22 participants – un peu plus de 4 % – répondaient aux critères de reconnaissance de la voix. Ils se sont classés dans les 15 % de résultats les plus élevés pour au moins deux tests.

De meilleurs tests doivent être développés

Cependant, Jenkins note que les tests qu’il utilise dans son expérience sont « principalement conçus pour tester la phonagnosie [une incapacité à reconnaître les voix] qui est l’autre extrémité du spectre ». Pour déterminer avec précision qui est un super-récepteur de voix, des tests plus poussés doivent être développés, dit-il.
Josh Davis, également à l’université de Greenwich, pense que les personnes ayant cette capacité pourraient être en mesure d’aider dans tous les types d’opérations de police. Les logiciels de reconnaissance vocale sont utilisés par la police pour identifier les suspects lors d’opérations d’écoutes téléphoniques, mais M. Davis affirme que « comme les algorithmes de reconnaissance faciale, ils sont utiles mais ils font des erreurs ».
Un récent projet de l’Union européenne a tenté de développer un algorithme de reconnaissance vocale qui peut aider à mieux identifier les terroristes et les criminels lors d’appels téléphoniques interceptés. Selon M. Jenkins, des super reconnaisseurs vocaux pourraient fonctionner en conjonction avec des ordinateurs, ce qui rendrait ces enquêtes plus efficaces.
Nous savons encore très peu si ces capacités sont innées ou si elles peuvent être améliorées avec la pratique, déclare David White de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud en Australie. « Il y a un problème de poule et d’œuf ici. Devenons-nous bons en matière de capacités de perception sociale parce que nous aimons l’interaction, ou est-ce le contraire, dit-il.

Reproduire les résultats de ces tests

Anna Bobak, de l’université de Stirling, au Royaume-Uni, estime que les résultats de cette étude doivent être reproduits. « Nous devons être très prudents dans nos revendications et nos décisions politiques concernant le déploiement de ces personnes », dit-elle. « C’est parce qu’on ne sait pas très bien avec quelle fiabilité ils s’acquittent de toutes les tâches. Disons que si quelqu’un réussit à reconnaître des voix familières, il n’est pas évident qu’il soit aussi bon pour décider que les voix de trois enregistrements distincts appartiennent à la même personne, ou à deux personnes différentes ».
Cette recherche a été publiée dans PsyArXiv.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Certaines personnes sont très douées pour reconnaître les voixmartinBiologie
Il existe des super reconnaisseurs de voix, des personnes dotées de capacités extraordinaires pour se souvenir et reconnaître des voix humaines. Et ils pourraient potentiellement transformer les opérations de contre-terrorisme et de surveillance. Des super reconnaisseurs de voix Les personnes ayant un don exceptionnel pour reconnaître les visages, connues sous le...