le-changement-de-couleur-des-cheveux-au-gris-par-le-stress-enfin-expliqué
En 2009, un article du New York Times a été publié avec le titre « Après 44 jours à la Maison Blanche, les cheveux d’Obama sont plus gris ». L’article faisait référence à une tendance courante des présidents à avoir les cheveux gris pendant leur mandat à la Maison Blanche.

Pourquoi le stress fait grisonner les cheveux ?

Cette idée de cheveux gris à cause du stress a imprégné la culture populaire pendant des siècles. On l’appelle souvent le syndrome de Marie-Antoinette, en référence à une histoire souvent racontée, mais très probablement apocryphe, selon laquelle les cheveux de la malheureuse reine française sont devenus blancs du jour au lendemain après avoir été capturée pendant la révolution.
Bien que l’idée de voir ses cheveux blanchir en un instant après une frayeur soudaine soit une fiction caricaturale amusante, il existe un ensemble solide de preuves anecdotiques décrivant des cas où les cheveux blanchissent rapidement après des mois, ou des semaines de stress intense
Avant cette nouvelle recherche, non seulement le mystère du grisonnement des cheveux en période de stress était bien réel, mais de nombreux scientifiques se demandaient même si le stress pouvait directement entraîner le grisonnement des cheveux. On pensait généralement que les périodes de stress accéléraient simplement le processus de vieillissement, et que c’était ce mécanisme qui faisait rapidement grisonner les cheveux.
Au début de cette nouvelle recherche à Harvard, l’équipe a certainement soupçonné cette explication comme étant la bonne, mais chaque hypothèse initiale a rapidement mené les chercheurs à des impasses. Le stress provoquait-il l’élimination par les cellules immunitaires des cellules productrices de pigments dans les follicules pileux ? Non, ce n’était pas ça. Qu’en est-il de l’hormone du stress bien étudiée qu’est le cortisol ? Elle doit sûrement jouer un rôle dans le grisonnement des cheveux ?

Le cortisol ne serait la cause du grisonnement

« Le stress augmente toujours les niveaux de cortisol, une hormone du corps, et nous avons donc pensé que le cortisol pourrait jouer un rôle », explique Hsu. « Mais étonnamment, lorsque nous avons retiré la glande surrénale des souris pour qu’elles ne puissent pas en produire leurs cheveux sont quand même devenus gris sous l’effet du stress ».
La première percée a eu lieu lorsque les chercheurs ont découvert que lorsque les souris sont stressées, leurs poils commencent à grisonner en raison d’un appauvrissement en cellules souches qui résident à la base des follicules pileux. Ces cellules souches se transforment en cellules productrices de pigments au fur et à mesure de la croissance des cheveux, mais en cas de stress important, ces cellules souches sont suractivées. Cela épuise le réservoir de cellules souches productrices de pigments du follicule, ce qui fait que la croissance ultérieure des cheveux devient grise.
« Lorsque nous avons commencé à étudier ce phénomène, je m’attendais à ce que le stress soit mauvais pour l’organisme – mais l’impact négatif du stress que nous avons découvert a dépassé ce que j’avais imaginé », déclare Hsu. « Après seulement quelques jours, toutes les cellules souches qui régénéraient les pigments ont été perdues. Une fois qu’elles ont disparu, on ne peut plus régénérer les pigments. Les dommages sont permanents ».
Mais cette découverte n’a pas expliqué exactement comment le stress activait ces cellules souches. On a vite découvert que la noradrénaline semblait déclencher l’épuisement des cellules souches. Cependant, l’élimination de la principale source de noradrénaline chez l’animal, la glande surrénale, n’a pas permis d’arrêter le grisonnement induit par le stress.

La noradrénaline venant des neurones du système nerveux sympathique serait la bonne explication

La solution à ce mystère réside dans l’autre source principale de noradrénaline de l’organisme, le système nerveux sympathique (SNS), communément appelé notre système de combat ou de fuite. Les chercheurs ont découvert que le stress aigu déclenche une libération de noradrénaline par les neurones du SNS. Ce neurotransmetteur active ensuite la migration de masse des cellules souches à partir de la base d’un follicule pileux, et c’est ce processus qui relie directement le stress au grisonnement des cheveux.
« Le stress aigu, en particulier la réaction de lutte ou de fuite, a toujours été considéré comme bénéfique pour la survie d’un animal », explique Bing Zhang, auteur principal de cette nouvelle étude. « Mais dans ce cas, le stress aigu provoque un appauvrissement permanent des cellules souches ».
Il n’est pas clair à ce stade si le mécanisme découvert par l’équipe de Harvard fait partie du processus naturel de grisonnement des cheveux lié à l’âge. Ce grisonnement induit par le stress est-il simplement une version accélérée de ce qui arrive naturellement à de nombreuses personnes sur plusieurs décennies ?
Shayla Clark et Christopher Deppman, deux neuroscientifiques de l’Université de Virginie, ont rédigé un éditorial dans la revue Nature, accompagnant la publication de cette nouvelle étude. Qualifiant l’étude de Harvard de « fascinante », Clark et Deppman émettent des hypothèses sur la fonction évolutive particulière que ce type de grisonnement induit par le stress qui pourrait servir.

Le grisonnement pourrait être associé au leadership 

« Parce que les cheveux gris sont le plus souvent liés à l’âge, ils pourraient être associés à l’expérience, au leadership et à la confiance », suggèrent les deux chercheurs. « Par exemple, les gorilles de montagne mâles adultes à dos argenté (Gorilla beringei beringei), ont des poils gris parce qu’ils occupent le premier rang hiérarchique.
Cette recherche a été publiée dans Nature.
Source : Harvard Gazette
Crédit photo : Pixabay

Le mystère du stress qui fait grisonner enfin résolumartinBiologie
En 2009, un article du New York Times a été publié avec le titre 'Après 44 jours à la Maison Blanche, les cheveux d'Obama sont plus gris'. L'article faisait référence à une tendance courante des présidents à avoir les cheveux gris pendant leur mandat à la Maison Blanche. Pourquoi le...