un-appareil-révolutionnaire-de-surveillance-de-la-pression-artérielle
Les chercheurs de l’université Monash ont créé un appareil révolutionnaire et portable de surveillance de la pression sanguine qui peut fournir des données en continu aux patients depuis le confort de leur domicile.

Un appareil portable qui surveille en continue la pression artérielle

Dans le cadre d’une première mondiale, dirigée par le professeur associé Mehmet Yuce du département d’ingénierie électrique et informatique de l’université Monash, 43 participants australiens ont testé un appareil de surveillance de la pression artérielle sans fil, développé par l’équipe de recherche, qui fournit des lectures en continu sur une période de 24 heures. Les données ont été enregistrées au cours d’une série d’activités sédentaires et physiques pendant la journée des participants.
Les anomalies de la pression artérielle, telles que l’hypertension et l’hypotension, sont des facteurs de risque importants pour de nombreuses maladies à court et à long terme, avec une charge de morbidité mondiale de 1,25 milliard de personnes. Le sphygmomanomètre à brassard, couramment utilisé dans les cliniques médicales et les hôpitaux, est actuellement la référence en matière de mesure de la pression artérielle.
« Depuis près d’un siècle, le secteur de la santé utilise l’appareil à brassard pour mesurer la pression artérielle. Des mesures plus invasives sont utilisées pour surveiller la pression artérielle en continue des patients gravement malades, qui sont inconfortables et peuvent potentiellement causer une infection due à une ischémie », a déclaré le professeur associé Yuce.

Deux types de capteurs

Pour contourner ces problèmes, les chercheurs ont utilisé des capteurs radar à ondes continues (CWR) et de photopléthysmogramme (PPG) pour calculer les mesures en continues de la pression sanguine. Les capteurs CWR et PPG ont été placés respectivement sur le sternum et le lobe de l’oreille gauche des participants.
En utilisant cette technologie radar, les chercheurs ont pu calculer la période de pré-éjection (PEP) – le délai mécanique associé aux mouvements du cœur éjectant le sang – et le temps de transit du pouls pour estimer la pression sanguine des patients en position assise, couchée ou en faisant de l’exercice. Les résultats obtenus avec les sujets étaient précis à 93 %, tandis que ceux effectuant des exercices ont obtenu un taux de réussite de 83 %.
Le professeur agrégé Yuce et son équipe de recherche ont développé plusieurs prototypes de l’appareil de mesure de la pression sanguine et effectueront d’autres tests pour le rendre plus précis et plus adapté à un usage clinique.
« Les cliniciens ne peuvent toujours pas mesurer en continu la pression artérielle pendant le sommeil, ni pendant les périodes d’activité comme la marche ou la course. Cela signifie que les personnes souffrant d’une pression artérielle élevée, basse ou irrégulière ne peuvent pas obtenir les informations essentielles dont elles ont besoin sur leur état de santé 24 heures sur 24 », a déclaré le professeur associé Yuce.

Une évolution importante

« Un dispositif portable qui peut offrir confort et portabilité pendant que les gens vaquent à leurs occupations quotidiennes constituera une évolution importante pour le secteur de la santé dans le monde ».

Cette recherche a été publiée dans Scientific Reports.
Source : Monash University
Crédit photo : Pixabay

Un appareil révolutionnaire qui surveille la pression sanguine martinTechnologie
Les chercheurs de l'université Monash ont créé un appareil révolutionnaire et portable de surveillance de la pression sanguine qui peut fournir des données en continu aux patients depuis le confort de leur domicile. Un appareil portable qui surveille en continue la pression artérielle Dans le cadre d'une première mondiale, dirigée par...