des-palmiers-dattiers-ont-poussés-à-partir-de-graines-vieilles-de-2000-ans
Des palmiers dattiers ont été cultivés à partir de graines vieilles de 2000 ans trouvées dans le désert de Judée près de Jérusalem. Ces graines – les plus anciennes qui ont réussi à germer – ont été découvertes par centaines dans des grottes et dans un ancien palais construit par le roi Hérode le Grand au 1er siècle avant JC.

Des palmiers dattiers vieux de 2000 ans

Sarah Sallon du Centre de recherche en médecine naturelle Louis L Borick à Jérusalem et ses collègues avaient auparavant fait pousser un seul palmier dattier (Phoenix dactylifera) à partir de l’une de ces graines. L’équipe a maintenant réussi à en cultiver six autres.
Les anciennes graines ont été préparées en les trempant dans l’eau, en ajoutant des hormones qui favorisent la germination et l’enracinement, puis en les plantant dans le sol d’une zone de quarantaine.
L’équipe a utilisé la datation au radiocarbone pour révéler que ces sept graines avaient toutes environ 2000 ans. L’analyse génétique a montré que plusieurs d’entre elles provenaient de palmiers dattiers femelles qui ont été pollinisées par des palmiers mâles provenant de différentes régions. Cela indique que les anciens Judéens qui vivaient dans cette région à l’époque et qui cultivaient ces arbres utilisaient des techniques sophistiquées de sélection des plantes.

Des dattes sucrées et juteuses

Les récits historiques des palmiers dans cette région décrivent leur grande taille, leur douceur et leurs propriétés médicinales. Le scribe Romain Pline l’Ancien, par exemple, a écrit que leur « propriété exceptionnelle est le jus onctueux qu’ils exhalent et une sorte de saveur de vin extrêmement sucrée comme celle du miel ». Contrairement aux dattes égyptiennes, elles pouvaient être stockées longtemps, ce qui signifiait qu’elles pouvaient être exportées dans tout l’Empire romain.
Sallon et ses collègues ont découvert que ces graines des dattes de Judée antiques sont plus grosses que celles des variétés modernes, ce qui indique souvent que les fruits sont plus gros. Ils espèrent maintenant recréer un fruit ancien en pollinisant les femelles avec les mâles.
Les cultures de palmiers dattiers de Judée ont commencé à s’éteindre après les guerres de la région avec Rome aux 1er et 2ème siècles de notre ère. Sallon pense que les conditions chaudes et sèches du désert de Judée ont probablement contribué à préserver ces graines pendant aussi longtemps.

D’autres graines avaient réussi à germer

Auparavant, la plus ancienne graine qui avaient germé était une graine de lotus chinois de 1300 ans récupérée dans le lit d’un lac asséché en Chine. En 2012, des chercheurs russes ont fait pousser une fleur à partir de tissus de fruits vieux de 30 000 ans récupérés dans des sédiments gelés en Sibérie.
Cette recherche a été publiée dans Science Advances.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay