modifier-la-diète-des-vaches-améliore-les-aliments
Une étude suggère que les modifications apportées au régime alimentaire d’une vache laitière peuvent mener à une diminution de la teneur en graisses saturées du lait. Ces nouveaux rapports de recherche sur un essai clinique chez l’homme démontrent que ces produits laitiers naturels « plus sains » ont des effets positifs sur la santé cardiaque. Cependant, certains experts notent que ces avantages sont au mieux, modestes.

Modifier le régime alimentaire des vaches

Les scientifiques savent depuis un certain temps que les modifications apportées au régime alimentaire d’une vache peuvent se traduire par un lait contenant moins de graisses saturées. Dans ce cas, en complétant le régime alimentaire des animaux avec une sorte d’huile de tournesol, le lait peut avoir une teneur plus élevée en graisses monoinsaturées et plus faible en graisses saturées.
« Les produits laitiers contiennent des graisses saturées, dont l’apport élevé est associé à une augmentation des maladies cardiovasculaires comme les crises cardiaques », explique Julie Lovegrove, l’un des auteurs de cette nouvelle étude. « Cependant, des études antérieures ont montré que les régimes alimentaires à forte teneur en certains produits laitiers ne sont pas liés aux maladies cardiovasculaires, peut-être en raison d’autres composants bénéfiques des produits laitiers, notamment les protéines et le calcium. En remplaçant un quart des graisses saturées du lait par des graisses monoinsaturées, nous avons pu produire naturellement des aliments laitiers plus sains ».
Cette nouvelle recherche est l’une des premières à tester les avantages pour la santé de ce type de produit laitier modifié dans des conditions d’essai clinique rigoureuses. 54 sujets, classés comme présentant un risque modéré de maladies cardiovasculaires, ont été recrutés pour une étude croisée contrôlée par placebo. Après une période de 12 semaines, cet essai a montré que les personnes ayant un régime alimentaire riche en produits laitiers standard présentaient une augmentation moyenne de 5,5 % du taux de cholestérol LDL dans le sang, par rapport aux sujets consommant les produits laitiers modifiés.

Des produits laitiers plus faibles en graisses saturées 

« Nous sommes ravis de voir que notre étude a montré les effets favorables des produits laitiers modifiés naturellement plus faibles en graisses saturées sur les niveaux de cholestérol LDL dans le sang et la santé des vaisseaux sanguins par rapport aux produits laitiers conventionnels », a déclaré M. Lovegrove.
Bien que des experts non affiliés à cette nouvelle étude l’aient saluée comme étant rigoureuse et bien menée, des questions ont été soulevées quant à l’importance clinique exacte de ses résultats. Duane Mellor, de l’université d’Aston, souligne que cette étude peut être intéressante sur le plan académique, mais qu’il n’est pas clair dans quelle mesure ses résultats ils sont significatifs pour les humains dans le monde réel.
« Il est également important de considérer que même si la différence de LDL entre les deux groupes était statistiquement significative, elle n’est peut-être pas si importante cliniquement », déclare Mellor. « Des changements alimentaires peuvent la réduire de plus de 25 % et les médicaments de beaucoup plus. Bien que cette étude ait montré que le cholestérol LDL estimé changeait en utilisant une équation, il n’était pas clair comment il changeait réellement car les différents types de particules de cholestérol en fonction de leur taille ne changeaient pas ».
Hugo Pedder, de l’Université de Bristol, affirme que ces résultats sont « prometteurs », mais il souligne également avec prudence un certain nombre de limites dans la conception de cet essai, notamment le fait de tester un régime alimentaire qui est généralement beaucoup plus riche en produits laitiers et en graisses que ce que la plupart des gens consommeraient.

Certains chercheurs relativisent ces résultats

« Cet essai était relativement court, et n’a étudié que les marqueurs sanguins pour mesurer l’impact du régime modifié sur les maladies cardiovasculaires », explique également Pedder. « Nous ne sommes pas encore sûrs que cela ait des effets bénéfiques significatifs sur la santé cardiovasculaire à long terme ». Mais les chercheurs de cette étude, sont sûrs de leurs résultats.
« Grâce au projet RESET, nous avons réussi à réduire la quantité de graisses saturées et à augmenter les graisses monoinsaturées dans des produits laitiers par ailleurs tout à fait normaux en modifiant le régime alimentaire de la vache, sans aucun changement de saveur », explique M. Givens. « Maintenant, dans cette étude, nous avons démontré comment l’utilisation de ce lait pour produire du fromage, du beurre et du lait UHT peut être plus bénéfique que les produits laitiers conventionnels sur la santé cardiovasculaire chez les personnes présentant un risque légèrement plus élevé de maladies cardiovasculaires ».
Cette recherche a été publiée dans American Journal of Clinical Nutrition.
Source : University of Reading
Crédit photo : Pixabay

Modifier la diète des vaches améliore les aliments laitiersmartinBiologie
Une étude suggère que les modifications apportées au régime alimentaire d'une vache laitière peuvent mener à une diminution de la teneur en graisses saturées du lait. Ces nouveaux rapports de recherche sur un essai clinique chez l'homme démontrent que ces produits laitiers naturels 'plus sains' ont des effets positifs...