un-partenaire-heureux-mène-à-un-futur-pluus-sain
La science soutient maintenant le dicton « femme heureuse, vie heureuse ». Une recherche de l’université de l’État du Michigan a montré que les personnes optimistes contribuent à la santé de leur partenaire, en repoussant les facteurs de risque qui mènent à la maladie d’Alzheimer, à la démence et au déclin cognitif lorsqu’elles vieillissent ensemble.

Un partenaire optimiste peut éloigner des maladies

« Nous passons beaucoup de temps avec nos partenaires », a déclaré William Chopik, professeur adjoint de psychologie et coauteur de cette étude. « Ils peuvent nous encourager à faire de l’exercice, à manger plus sainement ou nous rappeler de prendre nos médicaments. Lorsque votre partenaire est optimiste et en bonne santé, cela peut se traduire par des résultats similaires dans votre propre vie. En fait, vous avez un avenir plus rose en vivant plus longtemps et en évitant les maladies cognitives ».
« Nous avons découvert que lorsque vous regardez les facteurs de risque de ce qui prédit des maladies comme l’Alzheimer ou la démence, plusieurs d’entre eux sont liés à un mode de vie sain », a déclaré M. Chopik. « Le maintien d’un poids sain et l’activité physique sont des facteurs de prédiction importants. Il existe également des marqueurs physiologiques. Il semble que les personnes mariées à des optimistes ont tendance à obtenir de meilleurs résultats sur tous ces paramètres ».

Une étude auprès de 4 500 couples hétérosexuels

Les chercheurs ont suivi près de 4 500 couples hétérosexuels sur la santé et la retraite pendant une période allant jusqu’à huit ans. ils ont découvert un lien entre le fait d’être marié à une personne optimiste et la prévention du début du déclin cognitif, grâce à un environnement plus sain à la maison. « Il y a un sentiment que si un optimiste donne l’exemple, leur partenaire le suivra », a déclaré M. Chopik.
Cette recherche a également indiqué que lorsque les couples se souviennent d’expériences partagées ensemble, des détails plus riches des souvenirs émergent. Un exemple récent, a expliqué M. Chopik, est l’annonce de Google pour le Super Bowl.
Avec tous ses avantages, l’optimisme est-il quelque chose qui peut être prescrit ? Bien qu’il y ait une composante héréditaire à l’optimisme, M. Chopik affirme qu’il y a des preuves qui suggèrent que c’est une qualité que l’on peut entraîner. « Il y a des études qui montrent que les gens ont le pouvoir de changer leur personnalité, tant qu’ils s’engagent dans des actions vraiment efficaces, a déclaré M. Chopik. « Il y a aussi des programmes d’intervention qui suggèrent que vous pouvez développer l’optimisme ».

Les deux partenaires bénéficient d’une bonne dose d’optimisme 

Dans l’ensemble, chacun bénéficie d’une bonne dose d’optimisme de la part de son partenaire. Pour les personnes dont le verre est à moitié vide, un partenaire peut encore étancher leur soif. Pour les personnes dont le verre est à moitié plein – leur tasse déborde.
Cette recherche a été publiée dans Journal of Personality.
Source : Michigan State University
Crédit photo : Pixabay