les-expressions-faciles-ne-révèlent-pas-les-véritables-émotions

L’interaction avec d’autres personnes est presque toujours un jeu de lecture d’indices et de réactions. Nous pensons qu’un sourire transmet le bonheur, alors nous offrons un sourire en retour. Nous pensons qu’un froncement de sourcils montre de la tristesse, et nous essayons peut-être de réconforter cette personne. Certaines entreprises travaillent même sur des technologies pour déterminer la satisfaction des clients par les expressions du visage.

Les expressions faciales seraient de mauvais indicateurs des émotions

Mais les expressions faciales ne sont peut-être pas des indicateurs fiables de l’émotion, comme l’indiquent des recherches. En fait, il serait peut-être plus juste de dire qu’il ne faut jamais faire confiance au visage d’une personne.

La question que nous nous sommes posée est la suivante : « pouvons-nous vraiment détecter l’émotion à partir des articulations du visage », a déclaré Aleix Martinez, professeur d’ingénierie électrique et informatique à l’université d’État de l’Ohio. « Et la conclusion de base est que non, vous ne pouvez pas. »

Martinez, dont le travail s’est concentré sur la construction d’algorithmes informatiques qui analysent les expressions faciales, et ses collègues ont présenté leurs conclusions aujourd’hui (16 février 2020) lors de la réunion annuelle de l’American Association for the Advancement of Science à Seattle.

Les chercheurs ont analysé la cinétique des mouvements musculaires du visage humain et ont comparé ces mouvements musculaires avec les émotions d’une personne. Ils ont constaté que les tentatives de détection ou de définition des émotions basées sur les expressions faciales d’une personne étaient presque toujours fausses.

« Tout le monde a des expressions faciales différentes selon le contexte et le milieu culturel », a déclaré M. Martinez. « Et il est important de réaliser que tous ceux qui sourient ne sont pas heureux. Tous ceux qui sont heureux ne sourient pas. J’irais même jusqu’à dire que la plupart des gens qui ne sourient pas ne sont pas nécessairement malheureux. Et si vous êtes heureux pendant toute une journée, vous n’allez pas vous promener dans la rue avec un sourire sur le visage. Vous êtes simplement heureux ».

Les technologies de reconnaissance faciale se trompent très souvent

Les chercheurs ont analysé certaines de ces technologies de reconnaissance faciale et ont constaté qu’elles faisaient largement défaut. »Certains prétendent qu’ils peuvent détecter si une personne est coupable d’un crime ou non, ou si un étudiant est attentif en classe, ou si un client est satisfait après un achat », a déclaré Martinez. « Ce que nos recherches ont montré, c’est que ces affirmations sont complètement absurdes. Il n’y a aucun moyen de déterminer ces choses. Et pire encore, cela peut être dangereux ».

Le danger, selon M. Martinez, réside dans la possibilité de passer à côté de l’émotion ou de l’intention réelle d’une autre personne, puis de prendre des décisions concernant son avenir ou ses capacités.

Prenons par exemple une salle de classe et un enseignant qui suppose qu’un élève n’est pas attentif à cause de l’expression de son visage. L’enseignant peut s’attendre à ce que l’élève sourit et fasse un signe de tête si l’élève est attentif. Mais peut-être que cet élève, pour des raisons que l’enseignant ne comprend pas – pour des raisons culturelles ou contextuelles – écoute attentivement, mais ne sourit pas du tout. Selon Martinez, il serait malvenu que ce professeur renvoie cet élève à cause de ses expressions faciales.

« Dans cette étude, ce que nous avons montré, c’est que lorsque vous ressentez une émotion, votre cerveau libère des peptides – principalement des hormones – qui modifient le flux sanguin et la composition du sang, et parce que le visage est inondé de ces peptides, il peut par exemple changer de couleur », a déclaré Martinez. Le corps humain offre également d’autres indices, a-t-il dit : la posture du corps et le contexte jouent également un rôle crucial. »

La signification des expressions faciales change selon les cultures

« Aux États-Unis, nous avons tendance à sourire très souvent », a déclaré M. Martinez. « Nous sommes justes amicaux. Mais dans d’autres cultures, cela signifie des choses différentes – dans certaines cultures, si vous vous promeniez dans le supermarché en souriant à tout le monde, vous pourriez recevoir une gifle ».

Selon M. Martinez, les conclusions du groupe de recherche pourraient indiquer que les personnes – comme des responsables de l’embauche aux professeurs en passant par les experts de la justice pénale – devraient considérer plus qu’une simple expression faciale lorsqu’elles évaluent une autre personne.

Et si M. Martinez a déclaré qu’il était « un fervent partisan » du développement d’algorithmes informatiques qui tentent de comprendre les indices sociaux et l’intention d’une personne, il a ajouté que deux choses sont importantes à savoir sur cette technologie.

Deux choses à savoir sur cette technologie

« La première est que vous n’obtiendrez jamais une précision de 100 % », a-t-il déclaré. « Et la seconde est que le déchiffrage de l’intention d’une personne va au-delà de son expression faciale, et il est important que les gens – et les algorithmes informatiques qu’ils créent – le comprennent ».

Source : Ohio State University
Crédit photo : Pixabay