certaines-fourmis-désinfectent-leur-nourriture-avec-des-acides
Un certain nombre d’espèces de fourmis produisent de l’acide dans une glande à venin située dans leur abdomen pour pulvériser leurs ennemis. Il s’avère qu’elles boivent également cet acide pour tuer les agents pathogènes présents dans leur nourriture. Comme ces fourmis vomissent souvent de la nourriture pour nourrir leurs congénères, cela permet d’éviter la propagation des maladies dans les colonies.

Des fourmis boivent de l’acide pour nettoyer leur nourriture

Contrairement aux estomacs des vertébrés, ceux des insectes ne sont normalement pas très acides. Simon Tragust, de l’université de Bayreuth en Allemagne, et ses collègues ont découvert que des espèces comme la fourmi charpentière de Floride (Camponotus floridanus) augmentent l’acidité de leur estomac en avalant de l’acide après avoir mangé. Si l’on empêchait ces fourmis de se pencher pour atteindre leurs glandes à venin, les niveaux d’acidité étaient plus faibles.
Ensuite, l’équipe a nourri les fourmis avec des aliments contaminés par une bactérie qui peut provoquer des infections mortelles. Les fourmis qui ne pouvaient pas boire leur acide avaient moins de chances de survivre.
Enfin, l’équipe a examiné la probabilité de transmission de maladies lorsque les fourmis nourrissaient d’autres fourmis par régurgitation, comme c’est souvent le cas chez ces espèces. Les glandes à venin des fourmis ont été bloquées avec de la super-colle. Si les glandes des fourmis qui se nourrissaient étaient également bloquées, un plus grand nombre de fourmis mouraient.

Cet acide joue un rôle déterminant

Ces résultats montrent que la consommation d’acide joue un rôle majeur dans la protection de ces fourmis contre les microbes et dans la prévention de la propagation des infections dans les colonies.
« Ce phénomène présente un avantage évident », déclare Liselotte Sundström, de l’université d’Helsinki, en Finlande, qui a signalé en 2015 que les fourmis s’auto-médicamentaient pour lutter contre les infections fongiques. Cependant, on ne sait pas si les fourmis boivent activement cet acide de leur glande, dit-elle, ou si cela se produit accidentellement lorsqu’elles se toilettent.

Les fourmis folles fauves font la même chose

La découverte de Tragust n’est pas le seul exemple de fourmis utilisant l’acide comme médicament. Lorsque les fourmis folles fauves sont aspergées du venin des fourmis de feu, elles appliquent de l’acide sur leur corps pour détoxifier ce venin.
Cette recherche a été prépubliée dans bioRxiv.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay