les-robots-suppriment-des-emplois-mais-rendent-les-entreprises-plus-productrices
En France, les robots remplacent les travailleurs humains de l’industrie manufacturière et rendent ainsi les entreprises plus productives. Daron Acemoglu, du Massachusetts Institute of Technology, et ses collègues ont analysé plus de 55 000 entreprises manufacturières françaises, en notant lesquelles ont acheté des robots entre 2010 et 2015 et quels ont été les impacts de ces achats.

Les robots remplacent les travailleurs humains

« Il est évident que l’on s’inquiète de plus en plus de ce que l’automatisation signifie pour la productivité, pour l’emploi, pour l’inégalité », déclare M. Acemoglu. L’équipe a découvert qu’une augmentation de 20 % de l’utilisation des robots dans l’industrie manufacturière était associée à une baisse de 3,2 % de l’emploi dans l’ensemble de l’industrie.
En compilant les données des fournisseurs de robots, les enregistrements des importations de robots et de la direction générale des entreprises française, les chercheurs ont constaté que seulement 1 % environ des entreprises achetaient des robots. Mais ces 589 entreprises étaient de grande taille, représentant un cinquième de l’emploi total dans l’industrie manufacturière française.
« Ce qui est frappant, bien que pas complètement surprenant, c’est que les entreprises qui adoptent la robotique se développent beaucoup », déclare M. Acemoglu. Les entreprises qui utilisent des robots ont augmenté leur valeur de 20 % en moyenne. En conséquence, ces entreprises ont augmenté leur effectif global, mais ont employé moins de travailleurs pour la production, et ont plutôt embauché des personnes dans d’autres domaines tels que les ventes.

L’automatisation a un impact sur les entreprises qui n’achètent pas de robots

« Les ventes de ces entreprises ont augmenté plus que leur part de travail n’a diminué », déclare Acemoglu. Cependant, la croissance de ces entreprises s’est faite au détriment d’autres entreprises de production qui n’utilisaient pas de robots. L’équipe a constaté que l’emploi dans les entreprises concurrentes a diminué, car les autres entreprises étaient désavantagées par la réduction des coûts rendue possible par l’automatisation.
« Nous constatons que l’effet de contraction est toujours plus important, de sorte qu’il y a globalement un déclin de l’emploi dans l’industrie », déclare Acemoglu. Les recherches précédentes d’Acemoglu ont également montré qu’aux États-Unis, les robots industriels sont associés à une réduction de l’emploi des travailleurs dans les usines de fabrication.

L’automatisation est devenue plus lente depuis quelques années

Historiquement, la création de nouveaux emplois a remplacé les travailleurs déplacés par l’automatisation des industries. « Pour une raison quelconque, cette création de nouvelles tâches pour les travailleurs afin de contrebalancer l’automatisation est devenue plus lente au cours des 30 dernières années », déclare Acemoglu. « C’est pourquoi l’automatisation est devenue plus dommageable ».
Cette analyse vient du National Bureau of Economic Research.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Les robots rendent les entreprises plus productivesmartinSociété
En France, les robots remplacent les travailleurs humains de l'industrie manufacturière et rendent ainsi les entreprises plus productives. Daron Acemoglu, du Massachusetts Institute of Technology, et ses collègues ont analysé plus de 55 000 entreprises manufacturières françaises, en notant lesquelles ont acheté des robots entre 2010 et 2015 et...