nous-venons-de-comprendre-comment-fonctionne-les-pieds-humains
Une analyse des pieds humains et des fossiles a donné de nouveaux indices sur la façon dont nos pieds ont acquis leur rigidité, nous permettant de marcher et de courir debout. Les arches des pieds humains sont la clé de cette rigidité. D’autres primates ont des pieds plus plats et plus souples qui peuvent se plier beaucoup plus que les nôtres.

Des indices sur la façon dont nos pieds ont acquis leur rigidité

Les humains ont deux arches distinctes au milieu du pied : l’arche longitudinale médiane (MLA) qui va de la pointe du pied au talon, et l’arche tarsienne transversale (TTA) près de la pointe du pied, qui va d’un côté du pied à l’autre. La voûte tarsienne transversale est censée soutenir davantage le pied, tandis que la voûte longitudinale a pour rôle principal de rendre le pied plus rigide.
Mais Madhusudhan Venkadesan, de l’université de Yale, et ses collègues ont examiné la TTA et ont constaté qu’elle est beaucoup plus impliquée dans la rigidité que ce que l’on pensait auparavant.
En étudiant les deux pieds de donneurs de corps humains, ils ont découvert que le fait de couper les tissus qui longent la TTA diminuait la rigidité d’un pied de 44 % et de l’autre de 54 %. C’est une baisse plus importante que la différence de 23 % de rigidité lorsqu’ils ont coupé le MLA. « Ce n’était pas une surprise que la TTA joue un rôle aussi important, mais ce qui nous a certainement surpris, c’est le rôle qu’elle a joué », dit M. Venkadesan.

Une découverte importante

Cette découverte nous éclaire sur la façon dont les anciens humains pouvaient marcher debout malgré leurs pieds plats dépourvus de MLA distinctive. En examinant les fossiles de l’Homo naledi, qui pouvait marcher sur deux jambes, les chercheurs ont découvert qu’il avait un pied semblable à celui de l’homme, ayant un pied plat. Mais son TTA était similaire à celui de l’homme moderne, ce qui pourrait compenser cette différence.
Cette découverte change la donne, déclare Daniel Lieberman, de l’université de Harvard. « Elle permet d’expliquer pourquoi et comment les personnes aux pieds plats sont capables de marcher parfaitement, et comment nos ancêtres ont pu marcher pendant des millions d’années avant que la voûte longitudinale n’évolue. »
Cette recherche a été publié dans Nature.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Comment fonctionne les pieds humainsmartinBiologie
Une analyse des pieds humains et des fossiles a donné de nouveaux indices sur la façon dont nos pieds ont acquis leur rigidité, nous permettant de marcher et de courir debout. Les arches des pieds humains sont la clé de cette rigidité. D'autres primates ont des pieds plus plats...