un-capteur-des-signes-vitaux-pour-les-animaux-à-fourrure
Nous avons déjà vu un certain nombre de capteurs collés à la peau qui suivent les signes vitaux des gens. C’est très bien si vous êtes un humain, mais qu’en est-il si vous êtes un animal à fourrure ? Maintenant il existe un capteur qui fonctionne aussi pour les animaux à fourrure.

Un capteur des signes vitaux

Mis au point par une équipe de l’Imperial College de Londres, cet appareil de type stéthoscope est constitué d’un mélange mou de silicone et d’eau, à l’intérieur duquel se trouve un microphone. Lorsqu’il est appliqué par une sangle sur la fourrure d’un animal, il suinte vers le bas pour remplir les espaces entre lui et son corps, éliminant ainsi les bulles d’air.
Ainsi, ce microphone peut facilement capter le son des battements de cœur et de la respiration de l’animal. Ce son est converti en un signal numérique, qui est transmis à un ordinateur portable situé à proximité, où il est analysé et affiché en temps réel.

Pour les humains

En outre, cette technologie pourrait également être utilisée pour surveiller les signes vitaux des personnes, à travers leurs vêtements. En fait, elle a déjà été testée avec succès sur cinq personnes, en fonctionnant jusqu’à quatre couches de tissu. Elle a également été testée sur des animaux à fourrure, en fait elle devrait fonctionner sur une grande variété d’animaux à fourrure.

Pour les animaux à fourrure

Ce dispositif pourrait notamment être utilisé pour surveiller les animaux d’élevage comme les moutons, pendant qu’ils subissent une intervention chirurgicale, sans qu’il soit nécessaire de raser leur fourrure pour la mise en place d’un capteur. De cette façon, un éleveur de moutons pourrait suivre la santé de son troupeau en temps réel et donner le traitement approprié à cet animal.
Cette recherche a été publiée dans Advanced Functional Materials.
Source : Imperial College London
Crédit photo : Pixabay