argent-pour-lutter-contre-les-bactéries
L’argent semble contribuer à empêcher la propagation des bactéries nocives en perturbant leur mode de déplacement. Ce métal précieux est utilisé depuis longtemps pour arrêter la transmission des bactéries.

De l’argent pour arrêter la transmission des bactéries

Par exemple, dans les filtres de certains masques médicaux et dans les revêtements antibactériens qui sont utilisés sur la Station spatiale internationale. Mais jusqu’à présent, une des raisons pour lesquelles il a un effet assainissant était passée inaperçue.
Pour le découvrir, des chercheurs de l’université de l’Arkansas ont exposé E. coli à de petites doses d’ions d’argent chargés positivement, qui sont toxiques pour les bactéries. Ils ont ensuite utilisé un puissant microscope pour observer ce qui arrivait aux flagelles de la bactérie – les moteurs en forme de fouet que les bactéries utilisent pour se déplacer.

Il bloque leurs flagelles

L’exposition des bactéries aux ions d’argent a bloqué leurs flagelles, ce qui a entraîné un ralentissement considérable des bactéries, explique Yong Wang, l’un des chercheurs de l’équipe. Ces bactéries ont également changé de direction plus souvent, de sorte qu’elles ont passé moins de temps à se déplacer dans une direction que les bactéries non exposées.
L’argent est utilisé depuis des décennies pour colorer les flagelles afin de les rendre plus faciles à voir au microscope, explique Jim Thomas, de l’université de Sheffield au Royaume-Uni. Mais c’est probablement la première fois que son effet sur les flagelles a été étudié, dit-il.

L’argent peut aussi endommager les parois cellulaires des microbes

David Coil, de l’université de Californie à Davis, affirme que l’argent n’aura pas toujours cet effet car toutes les bactéries n’ont pas de flagelles. Mais l’argent peut également arrêter les microbes d’une autre façon – par exemple, à plus forte dose, il peut endommager les parois cellulaires et faire exploser les bactéries.
En empêchant les bactéries de se déplacer aussi facilement, il leur est plus difficile de s’échapper et donc de devenir résistantes aux effets de l’argent, explique Thomas. « Les traitements qui agissent par plusieurs voies bloquent plus facilement les bactéries afin qu’elles ne deviennent pas résistantes », dit-il.
Cette recherche a été publiée dans bioRxiv.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

De l'argent pour lutter contre les bactériesmartinBiologie
L'argent semble contribuer à empêcher la propagation des bactéries nocives en perturbant leur mode de déplacement. Ce métal précieux est utilisé depuis longtemps pour arrêter la transmission des bactéries. De l'argent pour arrêter la transmission des bactéries Par exemple, dans les filtres de certains masques médicaux et dans les revêtements antibactériens...