du-béton-flexible-sans-ciment
Le béton est le matériau de construction le plus utilisé au monde grâce à son incroyable résistance – mais il ne résiste pas bien à la flexion. Des chercheurs de l’Université de Swinburne ont mis au point un nouveau type de béton qui non seulement est plus flexible, mais qui ne nécessite pas de ciment pour sa fabrication, ce qui réduit son empreinte écologique.

Un béton flexible plus écologique

Mettez un poids énorme sur un pilier de béton et ce matériau remarquera à peine qu’il est là. Mais appliquez cette force au centre d’un le pilier, et il se pliera et se brisera très rapidement. Cette faiblesse est due au fait que le béton a une forte résistance à la compression mais une résistance à la traction plus faible.
En réponse à cela, du béton pliable a été créé et amélioré au cours des dernières décennies. Et maintenant, l’équipe de Swinburne a encore amélioré ce béton, en réduisant la quantité d’énergie nécessaire pour le produire, réduisant ainsi que les émissions de dioxyde de carbone pendant sa production.
Ce béton nouvellement mis au point élimine entièrement le ciment. Il est plutôt fabriqué à partir de déchets industriels tels que les cendres, les débris en suspension dans l’air émis par les centrales électriques au charbon. Ce composite géopolymère, comme on l’appelle, peut être durci à la température ambiante, il est donc beaucoup plus écologique à fabriquer.
Ce procédé alternatif a été utilisé pour fabriquer du béton ordinaire dans le passé, mais l’équipe affirme que c’est la première fois qu’il est utilisé dans du béton pliable. Le produit qui en résulte réduit la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre pendant sa production, tout en étant beaucoup plus flexible que le béton ordinaire.

Il est 400 fois plus flexible que le béton ordinaire

« La production de ce nouveau béton nécessite environ 36 % d’énergie en moins et émet jusqu’à 76 % de dioxyde de carbone en moins par rapport au béton ordinaire fait de ciment », explique Behzad Nematollahi, auteur correspondant de cette étude. « Les résultats de nos tests en laboratoire ont montré que ce nouveau béton est environ 400 fois plus flexible que le béton normal, tout en ayant une résistance similaire ».
Et même lorsque ce nouveau matériau finit par se fissurer, de minuscules fibres en polymères dans le mélange font en sorte qu’il ne se brise pas. Au lieu de cela, il continuera à être fortement sous tension avec de multiples petites fractures.

Il serait utile dans des zones sismiques 

Selon l’équipe, ce béton flexible pourrait, par exemple, être utilisé dans les zones sismiques pour les bâtiments qui peuvent supporter des secousses régulières sans s’affaiblir. La réduction de son empreinte carbone devrait contribuer à rendre cette solution plus viable.
Cette recherche a été publiée dans Construction and Building Materials.
La vidéo ci-dessous, nous montre la flexibilité de ce nouveau béton.

Source : Swinburne University
Crédit photo : PXhere

Du béton flexible sans cimentmartinChimie
Le béton est le matériau de construction le plus utilisé au monde grâce à son incroyable résistance - mais il ne résiste pas bien à la flexion. Des chercheurs de l'Université de Swinburne ont mis au point un nouveau type de béton qui non seulement est plus flexible, mais...