les-produits-chimiques-du-tabac-affectent-les-non-fumeurs
La fumée tertiaire – les résidus de la fumée des cigarettes qui collent aux surfaces puis retournent dans l’air – a déjà été trouvée à l’intérieur dans des lieux où il est permis de fumer.

Les produits du tabac nuisent aux non-fumeurs

Pour savoir si la fumée tertiaire pollue également les lieux des non-fumeurs, Drew Gentner de l’université de Yale et ses collègues ont contrôlé la qualité de l’air dans un cinéma non-fumeur en Allemagne pendant quatre jours, après l’avoir purifiée. Il est interdit de fumer dans les cinémas et autres lieux publics en Allemagne.
Ils ont observé des pics de produits chimiques du tabac dans l’air juste après l’arrivée des spectateurs, qui ont diminué avec le temps mais n’ont pas complètement disparus. Ces substances polluantes ont probablement été introduites via le corps et les vêtements de personnes ayant récemment fumé des cigarettes ou ayant été à proximité de fumeurs, explique Gentner.
Ils ont observé des pics plus importants pendant les films destinés aux personnes âgées de 16 ans et plus, probablement parce que ce public était plus âgé et plus exposé au tabac que les spectateurs des films destinés aux jeunes, explique Gentner.
La quantité de produits chimiques du tabac à laquelle les spectateurs des films destinés aux adolescents et aux adultes plus âgés ont été exposés par heure était équivalente à celle inhalée en étant assis directement à côté de quelqu’un alors qu’il fumait jusqu’à 10 cigarettes.

Des impacts sur la santé

Les chercheurs ont détecté un total de 35 produits chimiques du tabac dans ce cinéma, y compris des produits comme le benzène, le formaldéhyde et l’acroléine. Nous ne connaissons pas encore les effets à long terme sur la santé de l’inhalation de la fumée des autres, mais la plupart des experts en santé publique s’accordent à dire qu’il n’existe pas de niveau d’exposition à la fumée de tabac qui soit sans danger, déclare M. Gentner.
Ces résultats suggèrent que les politiques conçues pour protéger les non-fumeurs de la fumée secondaire, comme l’interdiction de fumer à une certaine distance des bâtiments, devraient être réévaluées pour protéger les gens de la fumée tertiaire, dit M. Gentner.

Les parents qui fument nuisent à la santé de leurs enfants

En outre, les parents qui fument en dehors de leur domicile pour éviter d’exposer leurs enfants à des produits chimiques nocifs du tabac doivent savoir que « les produits chimiques de leurs cigarettes ne restent pas entièrement à l’extérieur », dit M. Gentner, et les parents « restent une source de ces produits chimiques lorsqu’ils retournent à l’intérieur ».
Gentner et ses collègues, espèrent mesurer l’ampleur de la contamination par la fumée secondaire dans d’autres environnements intérieurs, ainsi que la vapeur secondaire des cigarettes électroniques.
Cette recherche a été publiée dans Science Advances.
Source : New Scientist
Cr.dit photo : Pixabay