un-métabolite-produit-par-les-bactéries-intestinales-lié-aux-maladies-cardiovasculaires
Des chercheurs de la Cleveland Clinic ont identifié un sous-produit généré par les microbes intestinaux – la phénylacétylglutamine (PAG) – qui est lié au développement de maladies cardiovasculaires, notamment les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et la mort.

Un métabolite lié au développement de maladies cardiovasculaires

La phénylalanine est un acide aminé présent dans de nombreux aliments, y compris les sources de protéines d’origine végétale et animale comme la viande, les haricots et le soja. Des chercheurs – dirigés par Stanley Hazen  – ont découvert que lorsque la phénylalanine est décomposée par des microbes dans l’intestin (microbiote), elle produit un métabolite qui apparaît finalement dans le sang appelé phénylacétylglutamine (PAG) qui contribue aux maladies cardiaques.
« Au cours de la dernière décennie, il y a eu une quantité croissante de données suggérant que les microbes intestinaux jouent un rôle dans la santé, en particulier en ce qui concerne les maladies cardiaques », a déclaré le Dr Hazen . «Nous avons constaté que les taux sanguins de PAG contribuent au risque de maladie cardiovasculaire de deux manières différentes.»
L’analyse des échantillons de plus de 5 000 patients sur trois ans a révélé que des niveaux élevés de PAGln prédisaient des sujets qui ont subi des événements cardiaques indésirables comme une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral, ainsi que ceux atteints de diabète de type 2 (un facteur de risque indépendant de maladie cardiovasculaire ). Des études sur des modèles animaux et des transplantations de microbes suggèrent que le PAG produit par les microbes intestinaux peut jouer un rôle important dans la manifestation des maladies cardiovasculaires.

Le PAG serait une cause indirecte d’événements cardiaques indésirables 

Les chercheurs ont également analysé le sang total, le plasma riche en plaquettes et les plaquettes isolées d’échantillons de patients pour comprendre comment le PAG affecte les processus cellulaires. Ils ont ensuite analysé des modèles animaux de lésions artérielles pour voir comment les changements cellulaires induits par le PAG se manifestent en maladies cardiaques. Le Dr Hazen et son équipe ont découvert que le PAG améliorait la réactivité plaquettaire et le potentiel de coagulation, ce qui augmentait la probabilité de caillots sanguins, une cause majeure d’événements cardiaques indésirables comme une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral.
« Une partie de la raison pour laquelle nous étions si intéressés d’avoir fait cette découverte est parce que nous avons constaté que le PAG se lie aux mêmes récepteurs que les bêta-bloquants, qui sont des médicaments couramment prescrits pour aider à traiter les maladies cardiaques. » dit Hazen.
L’administration de bêta-bloquants à des modèles animaux avec un PAG élevé s’est avérée inverser les paramètres cardiovasculaires entraînés par le PAG. De plus, les chercheurs ont découvert que l’utilisation de la technologie d’édition des gènes ou de médicaments pour bloquer la signalisation des récepteurs PAG réduisait considérablement l’activité coagulante.

Un mécanisme qui explique les effets des bêta-bloquants 

«Nous pensons que nos résultats suggèrent que certains des avantages des bêta-bloquants peuvent être attribués à la prévention des activités liées au PAG», a déclaré Hazen. « Les bêta-bloquants ont été largement étudiés et sont prescrits à de nombreux patients, mais à notre connaissance, c’est la première fois que ce mécanisme est proposé comme explication de certains de leurs avantages. »
Cette recherche a été publiée dans Cell.
Source :  Cleveland Clinic
Crédit photo : Pixabay

Le microbiote peut produire des maladies cardiovasculairesmartinBiologie
Des chercheurs de la Cleveland Clinic ont identifié un sous-produit généré par les microbes intestinaux - la phénylacétylglutamine (PAG) - qui est lié au développement de maladies cardiovasculaires, notamment les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et la mort. Un métabolite lié au développement de maladies cardiovasculaires La phénylalanine est un acide...