la-laitue-cultivée-sans-ISs-est-aussi-bonne-que-celle-sur-terre
La laitue est tout aussi nutritive lorsqu’elle est cultivée dans l’espace que sur Terre, ce qui laisse penser que les astronautes pourraient un jour produire leur propre nourriture.

La laitue dans l’ISS est aussi nutritive que celle sur Terre

Gioia Massa et ses collègues du Centre spatial Kennedy de la NASA en Floride ont analysé trois lots de laitue cultivés sur la Station spatiale internationale (ISS) entre 2014 et 2016.
Les chercheurs ont comparé les légumes de l’espace à la laitue cultivée sur Terre dans des conditions environnementales similaires à celles de l’ISS, en contrôlant l’humidité relative, la concentration de dioxyde de carbone et la température.
En cultivant les bactéries trouvées sur la laitue et en utilisant le séquençage de l’ADN, ils ont découvert qu’il y avait plus de micro-organismes sur les lots de laitue provenant de l’ISS que sur ceux qui ont été cultivés sur Terre. Massa dit que cela était prévisible. « Les astronautes ont leur propre microflore et puis il y a juste des choses qui vivent dans l’environnement d’une station spatiale. »

Les niveaux de nutriments étaient similaires

D’autre part, les niveaux de nutriments entre les deux types de laitue étaient très similaires. « Nous avons été un peu surpris par ces résultats, car nous pensions que les niveaux de nutriments dans les plantes pouvaient s’accumuler différemment dans l’espace », explique M. Massa.
Les chercheurs ont choisi la laitue romaine rouge (Lactuca sativa) pour leur expérience parce que ses graines germent de manière fiable et que les astronautes voudraient en fait la manger. « La plupart des gens ne détestent pas la laitue », dit-elle. Selon Massa, les astronautes pensent que la laitue est délicieuse et ils l’ont essayée avec des tacos et des cheeseburgers.
Les chercheurs ont maintenant envoyé d’autres graines à l’ISS pour qu’elles soient cultivées, notamment du chou et du chou frisé. « Je pense que ces plantes vont être très importantes pour le régime alimentaire de l’équipage à l’avenir et si nous voulons un jour être indépendants de la Terre », dit Massa.

De nombreux défis doivent être relevés

Cyprien Verseux, de l’Université de Brême, en Allemagne, affirme que de nombreux défis doivent être relevés avant que les plantes ne constituent une source de nourriture durable pour les astronautes, comme le manque de lumière et les différents niveaux de gravité et de rayonnement dans l’espace.
Cette recherche a été publiée dans Frontiers.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

La laitue cultivée dans l'ISS est aussi bonne que sur TerremartinEspace
La laitue est tout aussi nutritive lorsqu'elle est cultivée dans l'espace que sur Terre, ce qui laisse penser que les astronautes pourraient un jour produire leur propre nourriture. La laitue dans l'ISS est aussi nutritive que celle sur Terre Gioia Massa et ses collègues du Centre spatial Kennedy de la NASA...