les-greffe-fécale-de-microbiote-traitent-avec-succès-les-patients-atteintsde-de-c-difficle
Une nouvelle étude de l’Université de Birmingham a montré que les greffes de microbiote fécal (FMT) réussissent très bien à traiter les patients infectés par Clostridioides difficile (C.diff). Les résultats de la première banque de selles anglaise autorisée, qui fournit un traitement FMT aux patients du NHS, ont montré que dans 78% des cas, la diarrhée du patient avait cessé et n’était pas revenue dans les 90 jours suivant ce traitement.

78 % des cas ont été traités avec succès

Les antibiotiques peuvent être efficaces pour traiter le premier épisode de C.diff. Cependant, 10 à 20% des patients ne répondent pas à ce traitement et l’infection réapparaît quelques jours plus tard. Les taux de réussite des antibiotiques dans les infections récurrentes peuvent être aussi bas que 30%.
Les infections à la C.diff résultent des bonnes bactéries intestinales qui sont tuées par les antibiotiques qui sont administrés pour d’autres infections et provoquent une diarrhée sévère, des douleurs abdominales et peuvent être fatales chez les patients âgés. Au cours de la FMT, les bonnes bactéries présentes dans les fèces d’un donneur sain sont transférées dans l’intestin d’un patient infecté.
«Notre recherche a montré avec succès les avantages de ce traitement chez des patients récidivants atteints de la C.diff par la FMT. Notre approche standardisée de la fabrication de la FMT améliorera la qualité et la sécurité de ce traitement pour de nombreux autres patients. » Le professeur Peter Hawkey, professeur de bactériologie clinique et de santé publique a déclaré:

Un traitement permettant de sauver des vies 

« Ce travail a transformé une méthode non réglementée potentiellement dangereuse de transplantation fécale en un service fournissant un traitement rapide, sûr et réglementé, permettant de sauver des vies pour une grave maladie touchant des milliers de patients au Royaume-Uni. »
Cette recherche a été publiée dans EClinical Medicine.
Source : University of Birmingham
Crédit photo : Pexels

Les greffes fécales traitent les patients atteints de C.diffmartinbiothechnologie
Une nouvelle étude de l'Université de Birmingham a montré que les greffes de microbiote fécal (FMT) réussissent très bien à traiter les patients infectés par Clostridioides difficile (C.diff). Les résultats de la première banque de selles anglaise autorisée, qui fournit un traitement FMT aux patients du NHS, ont montré...