des-chaussures-à-ressorts-pour-courir-plus-vite
Des chaussures de haute technologie rendent la course plus efficace – à terme, elles pourraient nous aider à courir plus de 50 % plus vite.

Des chaussures pour courir plus vite

David Braun et Amanda Sutrisno, de l’université Vanderbilt aux États-Unis, ont modélisé l’énergie utilisée pendant la course et les facteurs qui peuvent l’affecter – notamment la résistance de l’air, la puissance limitée d’une jambe humaine et les pertes qui se produisent chaque fois qu’un pied touche le sol.
Ils ont découvert que la jambe ne fournit de l’énergie qu’environ 20 % du temps où le pied d’une personne est au sol. Pour améliorer cette situation, ils ont conçu un dispositif à ressort qui augmente la quantité d’énergie que les jambes d’une personne génèrent lorsqu’elle court.
Un exosquelette relié à chaque pied et contenant un ressort programmable permet à la jambe de fournir de l’énergie pendant 96 % du temps, selon leur analyse. Ce dispositif stocke de l’énergie créée lorsque la jambe se plie dans l’air, comprimant le ressort, et la relâcherait lorsque le coureur fait un pas. Il réduit également la perte d’énergie lors des collisions. « Je comparerais cela à une catapulte qui est tirée en l’air puis relâchée sur le sol », explique M. Bruan.
La rigidité du ressort de ce dispositif devrait être modifiable. « Plus le mouvement de la course est rapide, plus la jambe doit être rigide », explique Braun. La façon la plus simple de procéder serait de modifier la longueur active du ressort, dit-il.

Les chercheurs se sont basé sur la course d’Usain Bolt

Les chercheurs ont analysé le style de course d’Usain Bolt, le détenteur du record du monde de sprint sur 100 mètres, qui court à une vitesse maximale de 12,3 mètres par seconde. L’appareil devrait en théorie porter la vitesse de pointe de Bolt à 20,9 mètres par seconde.
Même si ce dispositif augmente la proportion de temps pendant lequel les jambes produisent de l’énergie à seulement 60 % au lieu de 96 %, il permet quand même d’atteindre une vitesse théorique de 18 mètres par seconde, explique M. Braun.
Les chercheurs construisent actuellement un prototype. Selon M. Braun, l’appareil pourrait éventuellement être utilisé par les militaires, mais aussi à des fins récréatives. « Les gens aiment les choses qui leur permettent d’aller plus vite », dit-il.
Cette recherche a été publiée dans Science Advances.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay