les-ours-des-cavernes-auraient-disparu-à-cause-de-leurs-sinus
Les énormes ours des cavernes qui parcouraient autrefois l’Europe ont peut-être disparu parce que leurs grands sinus rendaient difficile l’adaptation de leur régime alimentaire lors d’une grave vague de froid.

Les ours des cavernes

Les ours des cavernes (Ursus spelaeus), qui pesaient jusqu’à 1 000 kg et avaient un régime alimentaire à base de plantes, se sont éteints il y a 24 000 ans lorsque les températures ont chuté lors du dernier sommet glaciaire.
Les scientifiques ont émis l’hypothèse que ces ours se sont éteints parce que le climat plus froid a épuisé la nourriture qui était disponible ou parce que les hommes préhistoriques les ont poussés à l’extinction. Mais un des mystères est de savoir pourquoi les ours bruns (Ursus arctos), étroitement apparentés, ont réussi à survivre dans les mêmes conditions.
Alejandro Pérez-Ramos, de l’université de Malaga en Espagne, et ses collègues ont réalisé des scannes du crâne de quatre ours des cavernes et de huit espèces d’ours qui vivent actuellement, dont des ours bruns, et les ont utilisés pour créer des simulations informatiques des différents styles de mastication des ours.
Ils ont découvert que les ours des cavernes avaient de grands sinus qui façonnaient leur crâne de telle sorte qu’ils ne pouvaient mâcher qu’avec leurs dents arrière. Selon les chercheurs, cela pourrait expliquer pourquoi les ours des cavernes se sont éteints lorsque le climat s’est refroidi et que la nourriture végétale s’est raréfiée, car ils ne pouvaient pas passer à la consommation de viande, qui nécessite normalement l’utilisation des dents placées sur le devant.
Par rapport aux ours des cavernes, les ours bruns avaient des sinus plus petits et une plus grande flexibilité du crâne pour mâcher avec leurs dents avant ou arrière. C’est peut-être la raison pour laquelle ils ont survécu : ils pouvaient manger des plantes ou de la viande, dit Pérez-Ramos.

Un compromis fatal

Alors pourquoi les ours des cavernes ont-ils développé de grands sinus ? Ils ont peut-être aidé ces ours à hiberner plus longtemps, ce qui aurait été avantageux puisque les hivers ont commencé à s’étendre pendant la dernière période glaciaire, explique M. Pérez-Ramos. Les sinus sont des cavités creuses à l’intérieur de la tête qui servent de réservoirs pour des gaz comme de l’oxyde nitrique et du sulfure d’hydrogène, qui activent l’hibernation chez certains ours en abaissant leur rythme cardiaque et leur température corporelle.
Cependant, étant contraints à un régime alimentaire à base de plantes, ces ours n’ont probablement pas pu s’engraisser suffisamment pour survivre aux hivers de plus en plus longs et extrêmes, et sont peut-être morts de faim pendant leur hibernation, explique M. Pérez-Ramos. En d’autres termes, le développement de grands sinus a peut-être été un « compromis fatal », dit-il.
Cette recherche a été publiée dans Science Advances.
Source : New Scientist
Crédit photo : Pixabay

Les ours des cavernes auraient disparu à cause de leurs sinusmartinPréhistoire
Les énormes ours des cavernes qui parcouraient autrefois l'Europe ont peut-être disparu parce que leurs grands sinus rendaient difficile l'adaptation de leur régime alimentaire lors d'une grave vague de froid. Les ours des cavernes Les ours des cavernes (Ursus spelaeus), qui pesaient jusqu'à 1 000 kg et avaient un régime alimentaire...